Sud Horizons
Search
Samedi 27 Février 2021
Journal Electronique
    • Promotion de la diplomatie économique : Boukadoum annonce une série de mesures

      Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a fait état, jeudi à Alger, d’une série de mesures visant à contribuer concrètement à la promotion de la diplomatie économique, dont notamment la mise en place d’un réseau interactif des chargés d’affaires économiques et commerciales auprès de nos missions diplomatiques et consulaires à travers le monde.

    • Le président du Conseil national des droits de l’homme : Nécessité d’un front intérieur puissant

      La liberté d’expression et celle de manifester pacifiquement sont «garanties pour tous dans le cadre des constantes des lois de la République et des intérêts suprêmes du pays», plaidant pour «un système fondé sur les droits de l’homme.

    • 183 nouveaux cas, 159 guérisons et 4 décès ces dernières 24 heures

      Cent quatre-vingt-trois nouveaux cas confirmés de coronavirus (Covid-19), 159 guérisons et 4 décès ont été enregistrés ces dernières 24 heures en Algérie, a annoncé, vendredi , à Alger, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, le Dr Djamel Fourar.

    • ANP : Chanegriha appelle à faire face à toutes les menaces

      Le général de corps d'Armée, Saïd Chanegriha, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), a appelé, mercredi , à Alger, à la consolidation des liens de l'unité nationale et le renforcement du front interne pour faire face à toutes les menaces induites par la détérioration de la situation sécuritaire régionale et les «tentatives répétées de porter atteinte à la cohésion de la société».

Brèves infos

Organisation mondiale de la santé: «Le Covid long doit être une priorité pour les autorités sanitaires»

Lire la suite

Variant de la Covid-19 en Algérie : «Ce n’est pas une source d’inquiétude», selon le ministre

Lire la suite

Institut Pasteur d’Algérie : Deux cas du variant britannique découverts en Algérie

Lire la suite

Assemblée populaire nationale : Le chef de l’Etat signe le décret portant dissolution

Lire la suite

Financement des PME : Lancement officiel du Fonds national d’investissement

Lire la suite

Accidents de la route : 8 morts et 149 blessés en 24 heures

Lire la suite

Diplomatie : Boukadoum s’entretient avec le nouvel émissaire de l’ONU pour la Libye

Lire la suite

L'édito

Le temps de la révolution verte

Le défi d’un nouveau 24 Février s’impose en réalité incontournable dans l’Algérie nouvelle, qui entend consolider les acquis d’un dur combat pour la récupération et l’exploitation de ses richesses nationales. A l’avant-garde du mouvement aligné sur les thèses algériennes, revendiquant un nouvel ordre économique plus juste et plus équitable, l’Algérie a pesé de tout son poids pour garantir le droit au développement, tributaire de l’exercice de la souveraineté économique pleine et entière. Il y a 50 ans, la bataille de la nationalisation des hydrocarbures et des ressources naturelles a marqué un changement décisif, révélateur de la capacité de la jeunesse à prendre en charge son destin et de la formidable mobilisation des travailleurs, en dignes héritiers de ceux qui ont fondé, 15 ans auparavant, l’Union nationale des travailleurs algériens : Aïssat Idir, Mohamed Flici (le frère de Laâdi Flici tombé sous les balles assassines du terrorisme), Benyoucef Benkhedda, Abane Ramdane, Benaïssa Attalah, Boualem Bourouiba, Hassan Bourouiba, Hannachi Mayouf et Tahar Gaïd. Le double anniversaire du 24 février est l’expression concrète de la volonté d’un peuple uni et déterminé à jeter les bases d’une économie forte et indépendante, aujourd’hui au cœur de la bataille de la relance. Bien au-delà d’une commémoration d’une date historique, le cinquantenaire de la nationalisation des hydrocarbures rappelle les exigences d’un front uni pour poser les jalons d’une économie productive et compétitive aux couleurs de l’Algérie nouvelle. Face aux mutations internationales, le passage du système rentier à un nouveau modèle économique dicte le temps des réformes, nécessitant l’exploitation de toutes les ressources minières et énergétiques, la diversification des sources de croissance et le développement des énergies renouvelables. Le temps de la «croissance hors hydrocarbures» s’impose. «50 ans après l’indépendance pétrolière, nous devons réussir la révolution verte», a affirmé le ministre de la Transition et des Energies renouvelables, le Pr Chems Eddine Chitour. «Le nouveau départ», à l’actif du gouvernement actuel, se dote d’un plan Marshal, à l’étude, qui ambitionne de revaloriser les énormes potentialités des énergies renouvelables, de freiner le gaspillage et de garantir la création de richesse hors de la rente. L’enjeu d’une «nouvelle indépendance» pèse sur le destin de la nouvelle Algérie, consciente de la précarité d’une économie étroitement liée aux fluctuations du marché pétrolier.
 Horizons

Efficacité des vaccins : Les médecins rassurent

    • Attendus avec impatience par les uns, craints par les autres, les vaccins anti-Covid-19 ne sont pas vus de la même facon par les Algériens. La majorité écrasante des personnes questionnées exige le vaccin russe Sputnik V. Mieux, elles se montrent réticentes envers les autres vaccins, voire les rejettent  parfois.  

      Ils ne sont pas nombreux à se bousculer pour se faire vacciner. C’est, en effet, le constat fait en cette fin de semaine. Au niveau des établissements publics de santé de proximité (EPSP) d’Alger, les citoyens, notamment les personnes âgées,  viennent se faire s’inscrire sur les plateformes numériques afin de bénéficier du vaccin contre le coronavirus. «A travers cette plateforme, les experts du Centre national de pharmacovigilance et de matériovigilance suivront les effets secondaires du vaccin dans le cas d’une déclaration par le corps médical supervisant cette opération ou par la personne vaccinée, aussi bien juste après la vaccination qu’à long terme», explique le Pr Amir Zenati, chef du service de cardiologie à l’EPSP de Chéraga (Alger). Le plus surprenant, c’est que la majorité écrasante des personnes croisées exige le vaccin russe Sputnik V. Mieux, elles se montrent réticentes et parfois rejettent carrément les autres vaccins. Karim, un sexagénaire, estime que le vaccin russe a un bon profil de sécurité. «Le Sputnik V a été bien toléré dans l’ensemble, même si les effets secondaires sont un peu plus importants que pour les autres vaccins», note-t-il.
      Rachid, retraité, venu s’inscrire avec son épouse sur la plateforme numérique, confie qu’ils ne comptent pas se faire vacciner dans l’immédiat mais préfèrent attendre pour évaluer les effets secondaires sur le moyen et long terme, histoire d’être prudents. La plupart des personnes rencontrées semblent être très documentées sur le taux d’efficacité des vaccins. Elles s’accordent toutes à dire que le vaccin russe est le meilleur, sachant, précisent-elles, que les résultats des essais publiés dans la revue The Lancet confirment les bonnes performances du vaccin.

      Read more Campagne de vaccination : Les Algériens favorables au Sputnik V

Monde

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Saga des entreprises

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda


UGCAA
L’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) organise le 3 mars à 9h30 au siège de l’Union, une conférence de presse qui sera animée par la présidente de la Fédération des crèches et maternelles, Mme Nouara Ben Kharouf,  sur l’impact de la Covid-19 sur ces établissements.


Ministère de la Culture

La Palais de la culture d’Alger organisera, le 27 février à 14h, la cérémonie de récompense des lauréats des concours de calligraphie arabe et de mosaïque.


Musée du moudjahid
Dans le cadre de la célébration des manifestations du 27 février 1962 survenues à Ouargla, le Musée national du moudjahid organisera, le  25 février , à 14h, une conférence intitulée «Le Sahara algérien dans la stratégie coloniale française».

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept