Procès en appel  du l’ex-président du FCE : «J’ai fait économiser à l’Etat près de 200 millions d’euros»
Search
Mardi 27 Octobre 2020
Journal Electronique

L’audition de l’accusé incarcéré à Tazoult (Batna) a permis de lever le voile sur les innombrables biens immobiliers et assiettes foncières qu’il a acquis, outre les colossaux montants financiers dont il a bénéficié dans le cadre du crédit bancaire.

Le procès en appel d’Ali Haddad, ex-président du FCE et du groupe ETRHB, condamné en première instance à 18 ans de prison ferme, assortis d’une amende de 8 millions de dinars, s’est poursuivi, jeudi dernier, pour le cinquième jour consécutif à la cour d’Alger. L’accusé principal a été audititionné par visioconférence. Interrogé sur la réalisation de la ligne ferroviaire de 185 km reliant Relizane-Tiaret-Tisemsilt, affecté à l’ETRHB-FCC et la ligne Cosider-Astaldi, l’ex président du FCE a déclaré à avoir fait «économiser à l’Etat près de 200 millions d’euros» en lui évitant de faire appel à un groupe chinois. Confié initialement au groupement Infrafer-Crgl, le marché, selon l’enquête préliminaire, a fait l’objet d’un recours de la part de l’ETRHB, associé à l’espagnol FCC, mais aussi de Cosider, associé à l’italien Astaldi. Un recours rejeté par la Commission nationale des marchés en octobre 2009. Haddad avait alors saisi par courrier le Premier ministre Ahmed Ouyahia, lequel a instruit les ministres des Finances et des Transports d’annuler l’attribution provisoire du marché de réalisation des lignes ferroviaires Relizane-Tisemsilt et Saïda-Tiaret, attribué à un groupement algéro-chinois et les affecter pour la première ligne à Haddad-FCC et la seconde à Cosider-Astaldi, toujours selon l’enquête préliminaire. Le tronçon reliant Tlemcen à Maghnia, d’une distance de 66 km, que devait réaliser le groupe ETRHB, accuse, faut-il le préciser, un retard considérable. Un atermoiement justifié par l’accusé par le non-paiement d’une avance pour lancer le chantier. Interrogé sur les failles constatées dans l’ouvrage du tramway de la ligne les Fusillés-Dergana d’Alger, Haddad décline toute responsabilité, prétextant qu’il n’était pas le maître d’ouvrage. «Notre groupe était sous-traitant», a-t-il déclaré à l’adresse du juge. L’audition de l’accusé incarcéré à Tazoult (Batna) a permis de lever le voile sur les innombrables biens immobiliers et assiettes foncières qu’il a acquis, outre les colossaux montants financiers dont il a bénéficié dans le cadre du crédit bancaire. Toutefois, il a reconnu avoir bénéficié de 457 crédits d’investissement et bancaires au cours des 20 dernières années pour un montant de 2.110 milliards de dinars.
Des lots de terrain obtenus également dans plusieurs wilayas et principalement à Alger dans des quartiers huppés, tels que Hydra, El-Mouradia, où il a érigé le siège du groupe Média Temps Nouveaux, devenu après le siège du FCE, Saïd Hamdine et Poirson (El Biar) où il a construit une résidence familiale. Le juge l’a interrogé sur plusieurs autres assiettes foncières acquises à Chéraga, Aïn Benian, Dar El-Beida, au pôle industriel d’Oued Smar et à Azeffoun où il a construit un établissement hôtelier. L’accusé a eu également à répondre sur les concessions portuaires obtenues par le groupe en 2017.
Le patron du groupe Haddad a expliqué qu’il n’a nullement poussé un quelconque responsable à le favoriser pour la simple raison que les biens obtenus l’ont été conformément à la loi. Le prévénu, incarcéré à l’établissement pénitentiaire de Tazoult à Batna, a eu également à répondre à plusieurs chefs d’inculpation, dont l’obtention de plusieurs privilèges immobiliers et bancaires et conclusion de marchés publics en violation de la législation en vigueur.
Evoquant l’affaire de financement de la campagne présidentielle d’Abdelaziz Bouteflika, où 75 milliards de centimes ont été collectés, dons principalement d’hommes d’affaires et de commerçants, Ali Haddad a nié y avoir pris part. «Je n’ai dépensé aucun centime dans cette campagne et je n’ai demandé à aucun homme d’affaires d’y prendre part», dira-t-il. Ali Haddad a confirmé posséder un hôtel à Barcelone (Espagne) acquis pour 55 millions d’euro, «dont 44 millions d’euros proviennent d’un crédit alloué par une banque espagnole», selon ses déclarations. 5 millions d’euros proviennent de la société Mapa et Teixeira Duarte alors que le reste a été assuré par des investissements du groupe. Le procès reprendra demain avec les plaidoiries de la défense, composée des ténors du barreau d’Alger. Il y a lieu de rappeler que de hauts responsables et des ministres sont impliqués pour les chefs d’accusation de dilapidation de deniers publics, octroi d’indus avantages et abus de fonction. Outre les frères Haddad, plusieurs ministres et cadres du ministère des Transports et des Travaux publics sont impliqués dans plusieurs chefs d’inculpation, dont l’octroi d’indus avantages et abus de pouvoir. Il s’agit d’Amar Ghoul, Amara Benyounès, Boudjemaâ Talai, Youcef Yousfi, Mahdjoub Bedda, Abdelkader Kadi, Abdelghani Zaâlane, Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia.
 Samira Azzegag

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

 

 Ministère des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, tiendra des réunions dans le cadre de la campagne référendaire sur le projet d’amendement de la Constitution. Il sera le 27 octobre à 14h à la maison de la culture d’Annaba et le 28 octobre à 10h au Palais de la culture de Skikda.

Ministère de l’Environnement
La ministre de l’Environnement, Nassira Benharrats, effectuera, dans le cadre de la campagne référendaire sur le projet d’amendement de la Constitution, une visite le 27 octobre dans la wilaya de Tiaret et demain dans la wilaya de Saïda.

Ministère des Transports
Le ministre des Transports, Hani Lazhar, effectuera, le 27 octobre , une visite dans la wilaya de Khenchela, dans le cadre de la campagne référendaire sur le projet d’amendement de la Constitution.

Machaâl Echahid
L’association Machaâl Echahid, en coordination avec le quotidien El Moudjahid, organise, à l’occasion du 66e anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération, le 27 octobre à 10h30, au musée Ighil Imoula, dans la wilaya de Tizi Ouzou, un hommage à la famille révolutionnaire Zaâmoum et au martyr Ali Melah.

 

MDN

A l’occasion du 66e anniversaire de déclenchement de la guerre de Libération nationale, le musée Central de l’armée organise, jusqu’au 1er Novembre, plusieurs festivités pour commémorer cet événement.

 

Assurance et finance  islamique

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre à Alger.

 

 

UNPE

Le président de l’Union nationale du patronat et des entrepreneurs organisera, le 24 octobre, à 14h, à l’hôtel Hocine de Constantine, une rencontre dans le cadre de la campagne pour le référendum constitutionnel.

Ministère de la Santé

Le ministère de la Santé, en collaboration avec Algerian Network of Youth, organise, jusqu’au 7 novembre, une caravane sanitaire qui sillonnera plusieurs wilayas du pays.

 

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept