Meziane Meriane,coordinateur du Snapest, à Horizons : Nécessité de préserver l’école des interférences idéologiques et politiques
Search
Samedi 24 Octobre 2020
Journal Electronique

Le projet de révision de la Constitution précise dans son article 65  que «l’Etat veille à la neutralité des institutions éducatives et à la préservation de leur vocation pédagogique et scientifique en vue de les protéger de toute influence politique ou idéologique».

Entretien réalisé par Assia Boucetta 

 


Une disposition qui devrait constituer la base de l’éducation à la citoyenneté, selon le coordinateur du Syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Snapest). Meziane Meriane revient dans cet entretien sur l’importance de préserver l’école des luttes partisanes et de veiller à ce que le corps enseignant soit bien formé pour éviter les dérapages. Le texte prévient, dès son préambule, que le droit à l’éducation et à l’enseignement sont garantis et l’Etat veille en permanence à en améliorer la qualité. Ce qui constitue, selon Meriane, une condition sine qua non pour «l’application de la réforme scolaire et la réussite de l’enfant».

Il était temps, à votre avis, d’éloigner l’école du terrain politique et idéologique comme le stipule le projet de révision de la Constitution.
Il est difficile de régler le problème de l’ingérence de la politique dans l’éducation avec de simples articles de la Constitution. Le projet constitutionnel doit nécessairement être assorti de mécanismes d’applications strictes pour arriver à éloigner de manière très effective l’école des interférences politiques. Le Snapest a, toujours, demandé à ce que l’école soit protégée des discours partisans. Les partis n’ont pas à solder leurs problèmes politiques sur le dos de l’apprentissage de l’enfant. Pour se faire, il faudrait réfléchir à une «constituante de l’éducation» à même de définir les limites à ne pas dépasser et comment protéger les constantes de la nation à savoir l’arabe, tamazight et l’islam des éventuelles dérives.

Quels sont les effets d’une telle disposition sur la construction du futur citoyen?
Il y a lieu savoir que c’est l’école qui forme la société; d’où l’importance de se pencher sur nos programmes scolaires qui ont besoin d’une nouvelle orientation capable de produire de véritables citoyens pour une Algérie nouvelle. Les programmes scolaires forment l’enfant du primaire jusqu’à la terminale en lui transmettant les valeurs fondamentales et les principes inscrits dans la Constitution de notre pays. Cette période est cruciale pour la construction de l’élève qui doit préparer son engagement en tant que citoyen. Un travail qui doit être soutenu par l’environnement de l’enfant car l’école, à elle seule, ne suffit pas pour évoluer vers le développement et le progrès.

Quel est le rôle des syndicats pour atteindre les objectifs assignés à une Algérie nouvelle et démocratique?
Les syndicats ne peuvent avoir un rôle que s’ils sont associés pour faire des propositions concrètes. Nous défendons les droits socio-professionnels des enseignants pour qu’ils puissent exercer leur métier dans un climat serein loin des interférences et des ingérences. Un programme politique est censé véhiculer une certaine idéologie d’où l’importance de définir le projet de société de la nouvelle Algérie pour former les futures générations à l’abri des différentes immixtions politiques. Il est aussi important de continuer à protéger nos enfants des livres importés qui véhiculent une idéologie qui ne correspond nullement à notre réalité. Il ne s’agit nullement de l’autoritarisme.

Comment le Snapest a-t-il réagi à l’opposition manifestée par certaines formations politiques à ce principe de neutralité de l’école?
L’école véhicule la matrice idéologique de la nation que l’on ne doit pas toucher. L’école ne doit en aucun cas constituer un milieu de combat pour les partis politiques qui ont d’autres tendances. L’idéologie d’une nation doit être partagée par toute la population y compris les partenaires politiques. L’école a un rôle pédagogique tout en veillant à protéger l’idéologie et les constantes de la nation quel que soit le nouveau programme scolaire. Ce qui n’est pas propre à l’Algérie.

Comment peut-on limiter ces pratiques au sein de nos établissements éducatifs ?
Les enseignants peuvent, en effet, être adhérents dans des partis politiques et c’est là où doit intervenir l’Etat à travers notamment les inspecteurs de l’éducation. Le rôle de l’enseignant à l’intérieur de l’école est de transmettre un savoir et non une idéologie politique. Les autorités doivent ainsi veiller à l’application stricte des programmes scolaires.
L’inspecteur général de la matière a une grande responsabilité dans le contrôle de l’enseignant pour éviter les dérapages et de revenir à l’expérience dramatique des années 90. La formation des enseignants est dans ce cadre primordiale pour l’application de la réforme scolaire et la réussite de l’enfant, mais aussi pour arriver à un enseignement de qualité. Rares sont les pays qui ont atteint le taux de scolarisation enregistré par l’Algérie. Il reste l’aspect qualitatif qui a besoin d’être amélioré à travers une meilleure formation des professionnels de l’éducation, seule à pouvoir réduire l’échec scolaire et à compenser tous les problèmes socioprofessionnels que continuent à subir les enseignants.
 A. B.

 

 

  • tebboune-investiture008
  • tebboune-investiture007
  • tebboune-investiture006
  • tebboune-investiture005
  • tebboune-investiture004
  • tebboune-investiture003
  • tebboune-investiture002
  • tebboune-investiture001
  • tebboune-investiture009
  •  tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture010
  • tebboune-investiture012
  • tebboune-investiture011

Santé

Environnement

Destination Algérie

Culture

Histoire

Sciences et Technologies

    • Google ouvre son application de conférences vidéo au grand public

      Google a annoncé mercredi la mise à disposition gratuite de la plateforme de conférences vidéo, Google Meet, destinée au grand public.

      L'application va être progressivement étendue au grand public dans les prochaines semaines, à condition de disposer d'un compte Google (Gmail) ou d'une "identité Google", que l'on peut créer avec n'importe quel email personnel ou professionnel.

      Google Meet était jusqu'à présent réservé aux clients professionnels, soit 6 millions d'entreprises et organisations qui utilisent G-Suite, la gamme de logiciels de Google (avec les emails, le calendrier, le partage de documents, etc).

L'agenda

 Ministère des Transports
Le ministre des Transports, Hani Lazhar, effectuera le 24 octobre une visite de travail et d’inspection dans les wilayas de Souk Ahras et Guelma, dans le cadre de la campagne référendaire sur le projet d’amendement de la constitution.

 Ministère de la Formation professionnelle 
La ministre de la Formation et de l’enseignement professionnels, Hayam Benfriha, effectuera  le 24 octobre une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Mascara.

Ministère de la Solidarité
La ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Mme Kaoutar Krikou, effectue le 24 octobre une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Jijel.

Ministère des Ressources en eau
Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, tiendra, le 24 octobre à 9h, à la salle Atlas d’Alger une réunion dans le cadre de la campagne référendaire sur le projet d’amendement de la constitution. 

Ministère de l’énergie

Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, effectuera le 24 octobre   une visite de travail à la wilaya de Sétif.

 

MDN

A l’occasion du 66e anniversaire de déclenchement de la guerre de Libération nationale, le musée Central de l’armée organise, jusqu’au 1er Novembre, plusieurs festivités pour commémorer cet événement.

 

UGCAA

L’Union générale des commerçants et artisans algériens organisera, le 24 octobre à 9h30, en son siège, à Alger-Centre, le 2e congrès de la Fédération nationale des agences de tourisme et d’hôtellerie.

Assurance et finance  islamique

Sous le patronage du Haut-Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre à Alger.

 

 

UNPE

Le président de l’Union nationale du patronat et des entrepreneurs organisera, le 24 octobre, à 14h, à l’hôtel Hocine de Constantine, une rencontre dans le cadre de la campagne pour le référendum constitutionnel.

Ministère de la Santé

Le ministère de la Santé, en collaboration avec Algerian Network of Youth, organise, jusqu’au 7 novembre, une caravane sanitaire qui sillonnera plusieurs wilayas du pays.

 

 

Assurance et finance islamique
Sous le patronage du Haut-  Conseil islamique, le 2e Symposium algérien de l’assurance et de la finance islamique aura lieu les 22 et 23 novembre 2020 à Alger.

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Football

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept