Réforme de l’industrie cinématographique  : Vers la création d’un «Centre algérien du cinéma»
Search
Jeudi 03 Décembre 2020
Journal Electronique

Le passage d’une activité cinématographique à une véritable industrie passe par la création d’un «Centre algérien du cinéma», regroupant toutes les activités de gestion du secteur, a indiqué Bechri Youcef Sehairi, secrétaire d’Etat, auprès du ministre de la Culture et des Arts, chargé de l’Industrie cinématographique et de la production culturelle.

 


Dans un entretien à l’APS, Youcef Sehairi a expliqué que le projet du Centre algérien du cinéma est «actuellement à l’étude», ajoutant que cet établissement a été conçu pour «regrouper les activités de gestion de l’industrie cinématographique». La création de ce centre sera une étape importante pour la gestion du secteur, estime-t-il, jugeant que les missions et prérogatives des entreprises existantes, à l’image du Centre algérien pour le développement du cinéma (CADC) ou du Centre national du cinéma et de l’audiovisuel (CNCA) se «rejoignent souvent». Sur le plan de la législation, le secrétaire d’Etat a évoqué la révision entamée récemment de la loi sur le cinéma et l’audiovisuel estimant que ce cadre juridique «ne convient plus aux réalités du métier». Youcef Sehairi a également rappelé que le ministère de la Culture et des Arts étudie de nombreux dossiers à même de redynamiser l’industrie cinématographique algérienne et régler les problématiques soulevées par les professionnels du secteur à l’instar de la formation et du statut de l’artiste, et devrait être «à l’ordre du jour du ministère dans les prochaines semaines», précise-t-il. S’agissant des professionnels du cinéma, le secrétaire d’Etat a évoqué un prochain accord entre les ministères de la Culture et des Arts et celui des Finances pour émettre une carte professionnelle à l’adresse des techniciens et professionnels du cinéma pour que ces derniers puissent bénéficier «d’une couverture sociale et de facilitations dans les domaines de la production». Abordant la production cinématographique, Youcef Sehairi a insisté sur l’importance «d’ouvrir le champs aux producteurs étrangers» pour faire de l’Algérie une destination des réalisateurs et producteurs, ce qui serait également une occasion de promouvoir l’image de l’Algérie et son potentiel cinématographique, mais aussi pour le transfert des connaissances et expériences dans ce domaine». Interrogé sur le dossier des salles de cinéma, le secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie cinématographique et de la production culturelle a indiqué que 81salles étaient sous tutelle du ministère de la Culture et des Arts, dont 25 ouvertes au public, alors que 251 autres appartiennent aux communes. Des réunions entre les deux départements ont abouti à la possibilité de récupération des salles fermées par le ministère de la Culture et des Arts, a-t-il indiqué, précisant que l’implication des opérateurs privés dans la gestion des salles était à l’étude. Ces dernières années, le secteur du cinéma vit une situation des plus complexes due particulièrement à la baisse de la production, à l’absence quasi totale de salles de projection opérationnelles, à la faiblesse de la distribution et de la formation, selon des observateurs.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

 

Cinémathèque algérienne
La Cinémathèque algérienne rend hommage sur son site web et sa page facebook aux grands cinéastes du cinéma mondial qui ont dans le passé fréquenté sa salle obscure dans le cadre des cycles et festivals qu’elle a organisés.

 

 Assemblées virtuelles au TNA
Le Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi organise, durant le mois de novembre, des «assemblées virtuelles» (Al-Majaliss al-Iftiradhiya) animées par le journaliste et écrivain Abderrazak Boukkeba. Il s’agit de rencontres hebdomadaires, qui se tiennent tous les samedis du mois .

 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Hebergement/Kdhosting : kdconcept