Imprimer

Des manifestations pacifiques ont été organisées mardi dans la wilaya déléguée d’El Ménéa, pour réclamer «le maintien de la localisation de l’Office de développement de l’agriculture industrielle en terres sahariennes (Odas)» à El Ménéa. Le wali de Ghardaïa affirme qu’il s’agit juste d’une rumeur. Des manifestants se sont rassemblés pacifiquement devant les sièges des communes de Hassi El Gara et El Ménéa suite à une rumeur relayée dans la région faisant état de la délocalisation de l’Odas vers une autre région. Contacté à ce sujet par l’APS, le wali de Ghardaïa, Boualem Amrani, a affirmé que cette rumeur est dénuée de tout fondement et que le décret exécutif portant création et définissant les missions de l’Office de développement de l’agriculture industrielle en terres sahariennes, paru dans le numéro 57 du Journal officiel de l’année en cours, n’a été ni modifié ni remis en cause. Le wali de Ghardaïa a ajouté, à ce propos, que toute décision prise dans la région se fait sur la base d’une approche participative et concertée visant la cohésion sociale et la création de richesse et d’emplois dans le but d’améliorer les conditions de vie du citoyen.