Imprimer

Le système wakf est amené à jouer pleinement son rôle comme soutien aux efforts de l’Etat pour le développement du pays, a indiqué mardi à Mascara le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi. «L’Etat oeuvre à développer le système waqf pour lui permettre de jouer pleinement son rôle comme l’une des sources de développement, comme jadis,
durant les périodes précédant la colonisation française

, lorsque le waqf servait à la réalisation et la gestion de nombreuses installations dont des ouvrages d’alimentation en eau potable, des routes et des établissements d’éducation et de santé», a indiqué le ministre lors d’une visite à l’école coranique Mustapha-Remassi de la ville de Tighennif, don d’un bienfaiteur pour
l’utiliser comme école d’enseignement du Coran. Belmehdi a appelé les citoyens, en général, et les gestionnaires, en particulier, à faire revivre le domaine des waqfs, à travers l’enregistrement des biens aux waqfs dans tous les domaines selon la possibilité, et les exploiter au service de la société comme soutien aux efforts de l’Etat dans tous les secteurs.