VOIE FERRÉE BEJAÏA- BENI MANSOUR  : Premiers travaux de dédoublement
Search
Jeudi 03 Décembre 2020
Journal Electronique

Le projet de dédoublement de la voie ferrée devant relier Beni Mansour à Bejaïa-Ville connaît, enfin, un début de réalisation, avec l’installation effectif de l’entreprise bénéficiaire du marché  et le lancement des premiers travaux de terrassement. Dans les cartons de l’Agence nationale d’études, de suivi et de la réalisation des investissements ferroviaires (Anesrif) depuis 2009, le projet avait souffert d’une levée de boucliers de la part de propriétaires terriens, résidence, usines et autres structures sociales, qui s’étaient opposés au lancement des travaux, dénonçant des études techniques approximatives ne tenant aucun compte de la réalité du terrain. Dix ans se seront écoulés avant que l’Anesrif ne présente enfin un nouveau
tracé qui, sans lever totalement les oppositions et contraintes, aura le mérite de les minimiser. Ces oppositions s’agrègent principalement autour de deux communes, Tazmalt et Akbou, qui enregistraient respectivement 60 et 115 cas. Selon un responsable de l’entreprise réalisatrice, l’enveloppe consacrée aux indemnisations a été débloquée et se trouve dans les comptes du Trésor, indiquant qu’à l’heure actuelle, le gros des oppositions (18) se concentre dans la commune d’Oued Ghir. Le projet traverse 15 communes, à savoir Boudjelli, Tazmalt, Akbou, Ouzellaguène, El Flaye, Souk Oufella, Seddouk, Sidi Aïch, Sidi Ayad,  Timezrit, El Kseur, Semaoun, Oued Ghir, Tala Hamza et Bejaïa. Le dédoublement de la voie ferrée avait été mis par le
wali de Bejaïa sur la liste des projets prioritaires à concrétiser, qui, la semaine dernière, avait présidé une réunion avec les responsables de l’Anesrif et tous les intervenants dans ce cadre.
La réalisation du projet avait été boostée par la libération par le gouvernement d’une enveloppe de 106 milliards de dinars, et les premiers travaux de terrassement au niveau des emprises
libres des oppositions ont pu être entamés par le groupement d’entreprises chapeauté par Cosider TP, qui a également entamé le creusement d’un tunnel ferroviaire long de 700 m 
dans la commune de Semaoun. Deux autres tunnels sont prévus à Seddouk et Sidi Aïch. En outre, 55 ouvrages d’art jalonnent le nouveau tracé, qui comprend un chevauchement de parcours sur la ligne existante sur une distance de 35 km, tandis que les 52 km de rail restants seront installés sur un site vierge. La nouvelle ligne, qui sera électrifiée en 25 Kv/50 Hz, sera pourvue de moyens de signalisation et de télécommunication de pointe et permettra la circulation de trains à une vitesse de 160 km/h pour le transport de voyageurs et 100 km/h de marchandises, sachant qu’à l’heure actuelle, ils roulent au grand maximum à 50 km/h. 
 Ouali M.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

 

Cinémathèque algérienne
La Cinémathèque algérienne rend hommage sur son site web et sa page facebook aux grands cinéastes du cinéma mondial qui ont dans le passé fréquenté sa salle obscure dans le cadre des cycles et festivals qu’elle a organisés.

 

 Assemblées virtuelles au TNA
Le Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi organise, durant le mois de novembre, des «assemblées virtuelles» (Al-Majaliss al-Iftiradhiya) animées par le journaliste et écrivain Abderrazak Boukkeba. Il s’agit de rencontres hebdomadaires, qui se tiennent tous les samedis du mois .

 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Hebergement/Kdhosting : kdconcept