Association «Sassil» :  Vers la création d’un véritable réseau de bibliothèques
Search
Jeudi 03 Décembre 2020
Journal Electronique

Dans le but d’inculquer la culture de la lecture parmi la population juvénile, l’association «Fassila» pour la créativité et la culture, connue pour ses cafés littéraires de Bordj Bou Arreridj a lancé le projet du Réseau national des bibliothèques populaires. Il s’agit des bibliothèques qu’abritent les cafés, les hôpitaux, les bus, les parcs et diverses salles d’attente dans les complexes résidentiels. Selon le responsable de l’association, le poète Zedjal Rachid Belmoumen, le système culturel, qu’il soit public ou privé, reconnaît la crise liée à la lecture et invite par là à présenter une alternative réaliste et innovante qui s’adapte avec les différentes transformations que connaît l’Algérie. «Notre association a pensé à lancer de petites bibliothèques qui comptent des livres très intéressants, tels que le roman, histoire, littérature de voyage, notes, dialogues et biographies, dans des espaces de vie populaires, tels que les cafés, les bus qui assurent les longues distances et les établissements de santé, en particulier les lieux où l’attente dure longtemps», note le même responsable. Rachid Belmoumen confirme qu’il existe des disparités dans la mise en œuvre de certains aspects de l’initiative. «Cependant, nous sommes allés loin en mettant en place une bibliothèque dans un café, qui a inspiré plusieurs villes de l’intérieur du pays pour s’adresser et toucher à tout le monde et non pas à un groupe d’élites bien défini», dit-il. «Nous avons plutôt travaillé pour faire de ces bibliothèques un noyau qui ferait du café un espace culturel, et en procédant notamment à des ventes dédicaces en présence de leurs auteurs», ajoute-t-il. L’espace renferme aussi des sessions de poésie, propose des jeux individuels, des séances de lecture de contes, des discussions sur des livres et des expositions photographique. Aussi, chaque établissement portera le nom d’un écrivain, artiste ou intellectuel vivant, à même de les honorer et de dévoiler leur importance au sein de la société. Cette action a déjà vu le jour dans certaines villes algériennes dont Ain Safra, Tougourt et Lemghir. L’association «Fassila» a déjà mis en place 10 établissements de ce genre dont la bibliothèque de l’artiste Khaled Traikia à El Oued, celle du traducteur et poète Mohamed Toghane à El Mghir, celle de Aissa Ben Mahmoud à Ouled Dahman, et la bibliothèque de Na Cherifa dans la commune d’El Mayen. Ces établissements sont subventionnés par les citoyens et sont achalandés par les clubs de lecture et les membres des cafés littéraires et des éditeurs sous le slogan : «Laisser les gens lire ensemble». Aussi, l’association «Fassila », en coordination avec des activistes culturels des différentes wilayas, a étendu cette action à l’exemple de la bibliothèque de l’écrivain Rabah Bouchareb à Constantine et la bibliothèque de l’artiste plasticien et homme de théâtre Khaled Belhadj à Fouka Marine à Tipasa. Certains établissements sont en cours de lancement, comme la bibliothèque du conteur Zakia Allal à Mila et Dihya Louise à Bejaïa, la bibliothèque du théâtre Chaouki Bouzid à Batna, la bibliothèque d’Abdelkader Azouz à Tamanrasset, la bibliothèque Cheikh Akbaoui à Adrar, la bibliothèque Mohammed Harzan Belfodil dans la capitale et autres. Le but étant d’atteindre un certain nombre de bibliothèques dans les différentes communes ainsi que dans les wilayas de l’intérieur du pays, dans une première étape, et élargir l’initiative pour constituer un véritable réseau national de bibliothèques renfermant plusieurs activités culturelles et littéraires pour faire évoluer les esprits et encourager l’innovation.
 Rym Harhoura

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

 

Cinémathèque algérienne
La Cinémathèque algérienne rend hommage sur son site web et sa page facebook aux grands cinéastes du cinéma mondial qui ont dans le passé fréquenté sa salle obscure dans le cadre des cycles et festivals qu’elle a organisés.

 

 Assemblées virtuelles au TNA
Le Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi organise, durant le mois de novembre, des «assemblées virtuelles» (Al-Majaliss al-Iftiradhiya) animées par le journaliste et écrivain Abderrazak Boukkeba. Il s’agit de rencontres hebdomadaires, qui se tiennent tous les samedis du mois .

 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Hebergement/Kdhosting : kdconcept