Cérémonie de remise du Prix Mohamed Dib du roman :  Une consécration pour la littérature  et la culture algériennes
Search
Jeudi 03 Décembre 2020
Journal Electronique

Cette modeste cérémonie, porte en elle un grand nombre de symboliques dont la première est celle de la fidélité à la mémoire de ce géant de la littérature algérienne qu’est Mohamed Dib

 

Révélés mardi dernier, les lauréats, de la 7e édition du Prix Mohamed Dib du roman, ont reçu leurs distinctions de la main de la ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda, et un chèque d’un million de dinars offert par l’Onda, à l’occasion d’une cérémonie organisée samedi soir dernier au siège de l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc) à Dar Abdellatif, par l’Association culturelle «La Grande Maison», initiatrice, en 2001, du prestigieux prix qui distingue les meilleures œuvres romanesques, dans les trois langues : amazigh, française et arabe. Sabiha Benmansour, présidente de l’Association «La Grande Maison» déclare que «le prix a été lié cette année à des circonstances exceptionnelles dues à la crise sanitaire, et que la remise du prix devait intervenir en clôture de la célébration du centenaire de Mohamed Dib. «Pour rendre hommage d’abord à celui dont l’œuvre est incontestablement liée à l’acte de naissance de la littérature algérienne, et puis à cette nouvelle génération d’écrivains qui se reconnaissent en elle et souhaitent s’inscrire dans sa lignée. Des jeunes créateurs confrontés à des problématiques nouvelles qu’ils voudraient exprimer dans des formes en phase avec le contexte qui est le leur», ajoute-t-elle. Mais, a affirmé Benmansour, «Malgré le contexte actuel, tout a été fait pour que la sélection soit faite à temps et que tous ces nouveaux talents soient consacrés». Benmansour voit en cela «La preuve d’un engagement réel et durable de tous ceux qui ont contribué à son succès et une marque de respect dû au grand écrivain dont le prix porte le nom ainsi que tous ceux qui ont mis leurs confiances en les organisateurs». La présidente de l’association a également souligné l’engagement et les efforts du jury présidé par l’écrivain et universitaire Mohamed Sari, qui, dit-elle, «n’a jamais cessé, et sans aucune contrepartie, de nous accompagner dans cette action». Elle exprime également sa gratitude aux institutions qui ont soutenu financièrement le prix et particulièrement le ministère de la Culture et des Arts ainsi que l’Office national des droits d’auteurs et droits voisins (Onda), qui assure depuis trois éditions la récompense financière des lauréats. Pour sa part la ministre dé la Culture et des Arts, Malika Bendouda, se dit honorée de présider cette cérémonie et fière de voir l’Algérie être connue et reconnue à travers ses écrivains de talent. Cette modeste cérémonie, déclare Bendouda, porte en elle un grand nombre de symboliques dont la première est celle de la fidélité à la mémoire de ce géant de la littérature algérienne qu’est Mohamed Dib. Bendouda souligne également qu’il est des priorités de son ministère de rendre la considération à toutes les sommités de la culture algérienne dans tous les domaines. Nacera Ayaichia, directrice de l’Onda a de son côté a exprimé la fierté de l’Office dans son rôle d’accompagnateur des jeunes talents et réitère son engagement à soutenir la création et les créateurs. Le président du jury, Mohamed Sari, affirme que ce prix ne récompense pas uniquement les trois auteurs choisis, mais tous ceux qui ont présenté leurs œuvres au concours. Nous avons tenu, ajoute Sari à diffuser les noms de tous les auteurs inscrits sur la longue et short liste, car même s’ils n’ont pas pu décrocher le premiers prix cela n’amoindri en rien leur talent d’écrivains et invite les médias à mettre la lumière sur ces auteurs qui viennent enrichir le champ littéraire et culturel algériens. Il a ensuite invité les lauréats à recevoir leur trophée et leur récompense. Pour rappel les lauréats sont : Mustapha Benfodil lauréats du prix du roman en langue française «Avec Body Writing, vie et mort de Karim Fatimi», écrivain (1968-2014) (Editions Barzakh), Zimu Mourad (absent lors de la cérémonie et représenté par son frère Saïd Hadj-Saïd) lauréat du prix du roman en Tamazight avec «Kawitu» (édition Casbah) et Abdelmounaim Bessayeh lauréat du prix du roman en langue arabe avec «Linarkos al tarantilla thouma namout» (édition Al Mahir).
 Hakim Metref

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

 

 

Cinémathèque algérienne
La Cinémathèque algérienne rend hommage sur son site web et sa page facebook aux grands cinéastes du cinéma mondial qui ont dans le passé fréquenté sa salle obscure dans le cadre des cycles et festivals qu’elle a organisés.

 

 Assemblées virtuelles au TNA
Le Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi organise, durant le mois de novembre, des «assemblées virtuelles» (Al-Majaliss al-Iftiradhiya) animées par le journaliste et écrivain Abderrazak Boukkeba. Il s’agit de rencontres hebdomadaires, qui se tiennent tous les samedis du mois .

 

 

Algérie Télécom

Algérie Télécom a lancé, depuis le 27 mars, le service de demande de ligne téléphonique et celui de la signalisation des dérangements via son site web : www.algerietelecom.dz 
Les nouveaux demandeurs de ligne pourront suivre à distance, via le courrier électronique, les étapes de l’étude de réalisation, et les abonnés professionnels pourront signaler le dérangement de leur ligne directement sur le site web sans déplacement.

Don  de sang
La Fédération   algérienne des  donneurs de sang  lance un appel à  l’ensemble de la  population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire un don de sang.

 

Hebergement/Kdhosting : kdconcept