Réhabilitation du chemin des touristes : La variante la plus efficace exposée cette semaine
Search
Mercredi 20 Janvier 2021
Journal Electronique

Une variante définissant l’option de réhabilitation la plus efficace sera exposée d’ici la semaine prochaine par la Société algérienne des ponts et de travaux d’arts (Sapta). Le sentier qui a connu plusieurs atermoiements en raison de la complexité du site devrait renaître après un retard qui a duré plus d’un demi-siècle.

 

Le dossier de la réhabilitation des chemins des touristes de Constantine a été réactivé à la faveur de la récente réunion tenue au siège de la wilaya et présidée par le chef de l’exécutif, Ahmed Abdelahafidh Saci. La Sapta en charge de l’étude et de la réalisation de ce circuit unique a développé, à la demande du wali, deux variantes permettant de relancer ce projet. Il s’agit d’arrêter la variante la plus efficace. La première jonction prend naissance au jardin de Sousse à Bab El Kantara jusqu’aux bains de César. La seconde reliera le segment s’étalant du jardin urbain Bardo jusqu’aux mêmes thermes. «La société devra trancher la question d’ici une semaine après achèvement de l’examen de la variante choisie outre le lancement des travaux de sécurisation en prenant en compte la limite du budget alloué à ce projet», a soutenu le wali. Le Chemin des touristes, l’une des merveilles de la ville, fermé depuis plus d’un demi-siècle (1958), est une des facettes rayonnantes de Constantine situées dans les tréfonds de l’oued Rhummel. C’est une plus-value pour développer le tourisme local. Toutefois, sa prise en charge effective souffre de multiples contraintes, dont la complexité du site avec une restauration qui doit être accomplie sur les remparts du rocher. Œuvre de l’ingénieur Frédéric Remes, le Chemin des touristes a été inauguré en 1895. Il s’étale sur plus de 2.500 m sur un 1,5 m de largeur en s’accrochant aux parois du ravin oscillant entre les rives droite et gauche à travers des escaliers et de petits ponts métalliques (passerelle Perrégaux) permettant d’atteindre les bains de César. La réactivation du projet aura été tangible début 2018. Un vent d’espoir y avait soufflé avec l’optimisme affiché par la Direction du tourisme de la wilaya qui a certifié que des contraintes ont été levées, à l’image des réseaux d’évacuation et des rejets d’eaux usées venant entraver le circuit. Quoique l’enveloppe financière demeure disponible pour la renaissance de cette ceinture sinueuse, le démarrage des travaux est à chaque fois renvoyé aux calendes grecques. Une fois le chantier achevé, le chemin du Rhummel peut drainer de nombreux touristes. Des sorties guidées et des activités sur site pourraient être organisées. On pourra alors mieux découvrir l’autre paroi du rocher irradiant son impressionnante image, perceptible à proximité de cette œuvre de Frédéric Remes, ingénieur français, qui a tracé cet itinéraire pour les visiteurs voulant apercevoir la beauté des gorges du Rhummel. In fine, les touristes disposent de leurs chemins, balisés depuis 1895… Reste à le réactiver sans ajournement pour aspirer à une plus-value économique pour la troisième ville du pays.
 N. H.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept