Ligue des champions-Tour préliminaire aller  CRB 2- Al Nasr 0 -Nessakh : «Garder les pieds sur terre»
Search
Mercredi 20 Janvier 2021
Journal Electronique

Emmené par un excellent Marcelin Koupko assez convaincant pour sa seconde apparition sous le maillot rouge et blanc, le CRB n’a pas manqué son retour sur la scène continentale en dominant les Libyens d’Al Nasr (2-0), dimanche dernier au soir au temple olympique.

Grâce aux deux réalisations, signées Koupko (14’) et Nessakh (60’), le Chabab prend une sérieuse option pour la qualification au premier tour de la Ligue des champions africaine en attendant, bien sûr, la seconde manche, prévue le 6 décembre dans la capitale égyptienne, le Caire, étant donné que la CAF interdit l’organisation des matchs internationaux en Libye en raison de la situation sécuritaire précaire dans ce pays. Malgré une prestation peu convaincante face à un adversaire loin de constituer un foudre de guerre, les hommes de Franck Dumas auraient pu l’emporter par un score plus large n’était le manque de confiance et de concentration des attaquants devant les buts. «C’est bien dommage qu’on ait manqué toutes ces occasions qui auraient pu nous mettre à l’abri dès ce soir. Comme tout le monde l’a constaté, on avait les moyens de marquer d’autres buts. Hélas, l’efficacité nous a fait défaut», a d’ailleurs regretté Chamsedine Nessakh, à l’issue de cette empoignade. Pour le latéral gauche belouizdadi, le score de 2-0 reste tout de même un bon résultat dira-t-il. «Le plus important dans ce genre de compétition est de ne pas encaisser, surtout lorsqu’on évolue à domicile. Evidemment, nous sommes très satisfaits de cette victoire, la seconde en l’espace d’une semaine. Nous savions pertinemment que la tâche n’allait pas être aisée face à un adversaire venu vendre chèrement sa peau. Heureusement qu’on s’en est bien sortis avec ce succès qui nous rapproche de plus en plus de la qualification au prochain tour». Même s’il se dit optimiste quant aux chances de qualification de son équipe pour le prochain tour de la prestigieuse compétition continentale inter-clubs, l’enfant d’El Bahia refuse de crier victoire. «Certes, on a gagné la première manche mais l’affaire est loin d’être pliée. Il ne faut pas oublier qu’il reste encore une seconde partie à disputer en Egypte où tout reste encore possible. Nous allons évoluer dans un contexte complètement différent de celui du match aller. C’est pourquoi il faut garder les pieds sur terre. Il va falloir rester vigilants et garder notre concentration jusqu’au bout», a d’ailleurs soutenu Nessakh avant de poursuivre : «Il est clair que ce déplacement s’annonce difficile. Mais je suis convaincu qu’on a les moyens pour aller arracher la qualification là-bas. Le CRB dispose de joueurs de qualité, capables de faire la différence à n’importe quel moment». En tout cas, ce bon début en C1 africaine va permettre à la formation de Laâqiba de préparer en toute sérénité la seconde manche qui aura lieu dimanche prochain au Caire. A cet effet, la direction du CRB a fixé la date du 4 décembre pour le déplacement en terre égyptienne, à bord d’un avion spécial de la compagnie nationale Air-Algérie. En cas de qualification, les Sofiane Bouchar et consorts seront opposés au vainqueur de la double confrontation entre APR (Rwanda) et Gor Mahia (Kenya). Lors du match aller disputé samedi dernier à Kigali, la formation de l’Armée patriotique rwandaise l’avait emporté (2-1).
 Mehdi F.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept