Jsk : Bouzidi a entamé son travail
Search
Mercredi 20 Janvier 2021
Journal Electronique

Les joueurs de la JSK ont trouvé un nouvel entraîneur au stade lors de la séance de reprise avant-hier dimanche. Exit donc Zelfani.  Comme ils ont eu à découvrir un nouveau visage comme adjoint, celui de Abdelwahab Tizarouine en remplacement de  Fakhir et de Karouf. Seuls Hamenad, l’entraîneur des gardiens de but, et Devernet, le préparateur physique, ont été  reconnus par les joueurs. En effet, depuis l’annonce de la séparation à l’amiable de Zelfani, les choses se sont  précipitées au niveau de la barre technique. Ainsi, en moins de 24 heures après l’annonce du départ du Tunisien, la JSK avait déjà un nouvel entraîneur alors que, dans un premier temps, il était annoncé la prise en main de cette barre technique comme intérim par  le  DTS  Mohamed Younsi qui a été l’entraîneur de la JSK l’espace d’une nuit. C’est dire que les choses étaient déjà ficelées avec Bouzidi.

Bouzidi un choix par défaut
En fait, selon les infos dont nous disposons, Bouzidi est plus un choix par défaut. Et pour cause, nous avons appris que dans un premier temps, la direction avait, à nouveau, pensé à Menad  qui a refusé de prendre en main l’équipe, lui qui est engagé avec l’USMH et qui compte bien  honorer son contrat jusqu’au bout.  Tout comme Charef qui a été aussi dans les plans de cette même direction  mais il a décliné l’offre kabyle. Enfin, il était aussi question, sans que l’on puisse avoir son identité,  d’un coach belge qui avait déjà exercé en Afrique nous a-t-on dit. Mais au vu des conditions sanitaires imposées par le coronavirus, il aurait mis du temps pour  prendre le groupe. En l’absence de coach libre, la direction a jeté son dévolu sur Bouzidi qui avait accepté  rapidement ce retour au sein de la JSK. Entre-temps, Farid Zemiti a été aussi contacté pour être l’adjoint de Bouzidi, mais notre informateur nous fera remarquer que l’ex-international du NAHD  avait refusé. Tout comme Rezki Romane qui ne peut, pour l’heure, être engagé en raison de son contrat avec la DTN  qui  court jusqu’au 31 décembre prochain. Aussi le départ Fakhir, le compatriote de Zelfani,  ne l’est pas par solidarité, mais plus  par nécessité. Il se devait de libérer la licence qu’il détient comme entraîneur en chef. En effet, dans le dossier d’engagement de cette saison, et en l’absence de la fameuse licence A CAF de Zelfani, la direction avait placé Fakhir  comme entraîneur en chef et Zelfani devait être engagé comme préparateur physique.  Ainsi donc, la JSK version Bouzidi a entamé son travail et prépare déjà la prochaine rencontre face au MCO. Sur un autre registre, Karouf,  qui est lié par un contrat de 3 ans avec le club, continue à se présenter au stade comme il l’a fait hier et justifier de sa présence comme employé du club en attendant de  trouver un compromis avec le président Mellal pour une séparation à l’amiable. Pour conclure, il est à noter que le nouvel adjoint de Bouzidi,  Abdelwahab Tizarouine, était jusque-là au sein de la catégorie des U21.  Il était anciennement  défenseur  dans les années 90  de la JSK. Il a été champion d’Algérie avec l’US Chaouia et deux fois vainqueur de la coupe d’Algérie avec l’USM Alger.
 Rachid Hammoutène    

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Environnement

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

Football

Hebergement/Kdhosting : kdconcept