Imprimer

Le développement de la chirurgie laparoscopique est l’une des priorités de l’EHU d’Oran «1er Novembre» qui prévoit l’acquisition prochaine de matériel de pointe et la construction de cinq nouvelles salles opératoires, selon la cellule de communication de cet établissement de santé. «L’EHU d’Oran projette d’acquérir des équipements de chirurgie laparoscopique, dans une démarche visant à développer cette discipline, qui constitue l’un des domaines de référence de notre établissement», a-t-on relevé dans un communiqué de presse. L’EHU d’Oran, selon la même source, envisage de généraliser cette discipline dans toutes les activités de la chirurgie exercées en son sein, en particulier la gynécologie obstétrique et l’urologie. Ainsi, il est prévu, dans ce cadre, d’acquérir des colonnes de coeliochirurgie, la construction de cinq salles opératoires, ainsi que le renouvellement des moyens d’éclairage et les tables d’opération au niveau des anciennes salles opératoires, affirme-t-on de même source, ajoutant que le service de neurochirurgie sera doté, à son tour, d’un appareil de neuronavigation, ce qui permettra de développer ses activités et d’assurer des chirurgies plus pointues. D’autres équipements seront par ailleurs acquis, à l’instar de nouvelles gamma-caméras pour la médecine nucléaire, ainsi que des respirateurs, et des moyens de réanimation appropriés pour développer l’anesthésie-réanimation pédiatrique, a-t-on fait savoir. S’agissant de la reprise du rythme avant-Covid-19, au niveau de l’EHU d’Oran, mobilisé durant plusieurs mois, le communiqué affirme que les derniers patients Covid-19 ont été récemment évacués vers l’hôpital de Haï Nedjma.