Imprimer

Le Président de la République avait instruit, l’été dernier, le ministre de la Poste et des Télécommunications de «venir à bout, immédiatement, du problème de faiblesse du débit Internet». Quelques mois plus tard, le ministre de la Poste et des Télécommunications promet que le débit Internet minimum sera augmenté en Algérie. L’objectif à court terme serait d’arriver à un débit de 4 à 8 mégas, qui permettra un meilleur accès à la vidéo haute définition et autres contenus à valeur ajoutée, comme la VOD (Video On Demande) et la vidéo haute définition. Les trois opérateurs de téléphonie mobile (Mobilis, Djezzy et Ooredoo) ont élaboré des plans d’action pour s’inscrire dans ce processus de modernisation. Chez Algérie Télécom, on applaudit l’engagement du ministre. Selon des sources concordantes, Algérie Télécom a baissé de 50% ses offres ADSL en 2020 mais le débit minimum de 2 mégas est resté inchangé depuis 2018. Algérie Télécom envisage désormais d’adopter une politique commerciale incitative pour amener les abonnés à migrer vers des paliers supérieurs, en offrant à ses clients «un service demandé avec un débit réel et stable». Mohammed Toufik Douakh, directeur des affaires corporatives d’Ooredoo Algérie, rappelle que l’amélioration constante de la qualité du réseau pour offrir aux clients la meilleure expérience internet a toujours été «une priorité pour Ooredoo Algérie qui ne cesse d’investir dans la modernisation de son réseau à travers tout le territoire national et continuera à le faire», a-t-il précisé. Par ailleurs, Douakh fait savoir qu’Ooredoo travaille et collabore étroitement avec toutes les parties prenantes et institutions du secteur des télécommunications, y compris le ministère des Télécommunications et l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE). «Il s’agit de discuter et répondre concrètement aux problématiques et défis liés à notre secteur pour améliorer la performance de notre réseau et assurer une meilleure connectivité à nos clients», a-t-il
poursuivi.
De son côté, Matthieu Galvani, président-directeur général de Djezzy, déclare que depuis les trois dernières années, Djezzy n’a pas arrêté d’investir sur ses fonds propres pour ce faire. D’ailleurs, cette entreprise n’a pas de dettes. «Nous avons investi 40 milliards de dinars dans notre réseau pour augmenter les capacités. Cette année, nous avons densifié les capacités aussi dans les grandes villes pour pouvoir absorber la croissance du trafic. Nous avons atteint plus de 52% de la population (couverture en 4G), et 75% de la population en 3G, et 100% pour la 2G, depuis longtemps», explique-t-il. Et d’ajouter : «Cette année encore, nous avons pu absorber presque 60% de trafic data internet, en plus sur notre réseau, parce que nous avons déployé 1.500 sites dédiés à l’amélioration des capacités de la 3G et 4G. Nous avons pu améliorer la qualité de notre débit 4G de 80%, entre avril et novembre 2020.» Cette amélioration est due, selon le PDG de Djezzy, à trois facteurs dont la meilleure distribution des fréquences utilisées en engineering radio pour pouvoir faire basculer davantage des fréquences déjà utilisées en 2G, 3G vers la 4G. Cela a permis d’améliorer considérablement le débit. Un autre facteur aussi : il citera l’intervention du ministre de la Poste et des Télécommunications, à l’été dernier, sur une opération qui a débloqué des fréquences supplémentaires pour tous les opérateurs dont la bande des 2.100 Mhz, permettant d’améliorer le débit de 40%.
Pour les ambitions de Djezzy, Galvani confie qu’il ambitionne de dépasser les 60% de couverture en 4G et continue d’investir au même rythme, à savoir 13 et 15 milliards de dinars par année purement dans les infrastructures de réseau pour améliorer la qualité. Il révèle aussi un projet qu’il discute avec les autorités sur l’accès au réseau à l’international, généralement dépendant d’Algérie Télécom. «Il faut à tout prix que les capacités à l’international augmentent très significativement pour qu’elle puisse bénéficier à tous les citoyens», a-t-il conclu.
Samira Sidhoum