Bou Saâda a servi de décor à de nombreux films : Un plateau cinématographique à ciel ouvert
Search
Vendredi 26 Février 2021
Journal Electronique

L’expert Noureddine Essed a récemment exhorté les autorités à construire des studios de tournage de films dans la ville de Bou Saâda, à l’image des cités de cinéma qu’on trouve même dans des pays voisins. Rappelant l’importance du septième art dans la valorisation de la culture et le renforcement de la mémoire nationale, il a interpellé le ministère de la Culture et des Arts pour concrétiser cette proposition, «compte tenu des caractéristiques naturelles de la ville, des conditions culturelles et esthétiques et des potentialités humaines», lit-on sur sa page Facebook. Il a rappelé que la cité de Dinet fut le berceau du cinéma algérien et plusieurs cinéastes étrangers, depuis 1923, ont tourné leurs films sur les lieux qui sont «un plateau à ciel ouvert où les couleurs et la lumière sont éblouissantes», note-t-il. Bou Saâda peut-elle devenir une place cinématographique par excellence, en raison de ses paysages, deson patrimoine et l’originalité de ses constructions (palais, mosquées, marchés) et de ses costumes traditionnels et autres objets d’artisanat? En attendant que le rêve devienne réalité, il faut se contenter d’égrener la longue liste des films tournés dans «la cité du bonheur». Bou Saâda apparait, pour la première fois sur les écrans, en 1923, lors de la réalisation d’un documentaire de 7 minutes, en noir et blanc. C’était «Bou Saâda», du Français Ronnie Maroux. En 1934, Raymond Bernard pour «Tartarin de Tarascon», y a séjourné. En 1948, ce fut le tour de son compatriote Christian Jaque qui a placé ses cameras, dans la région d’El Hamel pour le tournage «D’homme à homme». En 1949, une partie du film «Samson et Dalila» du réalisateur américain Cecil B.Demilleest tournée à Bou Saâda qui en 1964, sert de décor à certaines scènes du «Vendeur d’esclaves», une coproduction franco-italo-espagnole. Dans le western, «Trois pistolets contre César», coproduction italo-algérienne de l’Italien EnzoPeri et Moussa Haddad, «Le vent du Sud» de Mohamed Slim Riad on peut reconnaître larégion d’El Alik prés de Bou Saâda. Qui a oublié «Les vacances de l’inspecteur Tahar» de Moussa Haddad dont une partie se déroule dans la périphérie de la ville et à l’hôtel le «Caid» ? .«Chronique des années de braise», de Mohamed Lakhdar Hamina, qui a remporté la «Palme d’or» au Festival de Cannes en 1975, «El Hadia», de Ghouti Bendeddouche, «La dernière image» de Lakhdar Hamina. «Le clandestin», «Colonel Lotfi» et plus récemment «Le puits» du réalisateur Lotfi Bouchouchi dans la région d’El Alik complètent une liste qui suscite un mélange de tristesse et d’immense nostalgie.
 Rym H.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Saga des entreprises

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda


UGCAA
L’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) organise le 3 mars à 9h30 au siège de l’Union, une conférence de presse qui sera animée par la présidente de la Fédération des crèches et maternelles, Mme Nouara Ben Kharouf,  sur l’impact de la Covid-19 sur ces établissements.


Ministère de la Culture

La Palais de la culture d’Alger organisera, le 27 février à 14h, la cérémonie de récompense des lauréats des concours de calligraphie arabe et de mosaïque.


Musée du moudjahid
Dans le cadre de la célébration des manifestations du 27 février 1962 survenues à Ouargla, le Musée national du moudjahid organisera, le  25 février , à 14h, une conférence intitulée «Le Sahara algérien dans la stratégie coloniale française».

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept