Kamel Nasri établit le bilan du secteur de l’habitat : Distribution de plus 200.000 logements et relance de chantiers
Search
Lundi 08 Mars 2021
Journal Electronique

Le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville a procédé, en 2020, à la distribution de plus de 200.000 logements, toutes formules confondues, et au lancement de 145.110 autres. Les entreprises de réalisation ont par ailleurs livré 177.577 autres unités en dépit de la crise sanitaire. C’est ce qu’a indiqué, jeudi dernier, Kamel Nasri lors d’une conférence de presse à Alger. Le ministre avait auparavant présidé une réunion d’évaluation des activités du secteur durant laquelle il a qualifié 2020 «d’année modèle et de réalisation par excellence», vu le nombre considérable de logements et infrastructures publiques livrés».
Le ministre a salué les efforts  des cadres de l’AADL, de l’OPGI , de l’ENPI, des promoteurs immobiliers, de la Direction du logement, bureaux d’études et des directeurs des équipements publics. Détaillant les chiffres, il a précisé que la livraison de logements concerne près de 48.000 logements de type LPL, 13.000 logements LPA, 69.000 logements AADL, 3.053 logements LPP. «Plus de 33.000 logements relèvent du rural, 31.320 des lotissements sociaux sans omettre 2 283 aides», a-t-il ajouté. En matière d’équipements publics, le bilan fait état de la réalisation de 585 structures scolaires de 34.800 places pédagogiques, 15.414 lits d’hébergement, outre 40 infrastructures relevant d’autres secteurs (santé, jeunesse et les sports et affaires religieuses). L’éducation nationale se taille la part du lion avec 187 lycées, 245 CEM et 618 écoles primaires et 2.036 projets de soutien scolaire programmés.
Le secteur de l’enseignement supérieur vient en deuxième position avec 194.000 places pédagogiques et 103.600 lits d’hébergement, suivi de la santé avec notamment deux hôpitaux d’une capacité de 400 lits et 14 structures hospitalières de 240 lits. Pour les travaux de différents réseaux de logements ruraux groupés, le secteur a pris en charge 108 sites, soit 14.000 logements, 63 lotissements en ce qui concerne les travaux VRD (voiries et réseaux divers) de lotissements sociaux et de 27 sites dans le cadre de l’amélioration urbaine. Nasri a rappelé que le président de la République s’est engagé à réaliser un million de logements, toutes formules confondues, au cours du quinquennat 2020-2024. S’agissant de l’aménagement dans les zones d’ombre, Nasri a fait savoir que 20 milliards DA ont été mobilisés en 2021 pour l’appui des opérations d’aménagement. «Le ministère vise à mettre fin à l’injustice et assurer les besoins essentiels comme le raccordement aux voiries et réseaux divers (eau potable, assainissement, gaz et électricité), en collaboration avec les autorités locales», a-t-il expliqué. «Le secteur est déterminé à aller de l’avant pour être au service des citoyens, particulièrement ceux des zones d’ombres auxquelles le président de la République accorde un intérêt particulier et qui ont déjà bénéficie d’une grande partie du programme de logements 2020-2024», a-t-il souligné

Lancement des travaux de réalisation de 130.000 LPA 
Le ministre a annoncé le lancement des travaux de réalisation de 130.000 logements promotionnels aidés (LPA) à travers le territoire national. Sur un ton franc et direct, le ministre a admis que le secteur connaît «un retard dans l’établissement des listes de bénéficiaires faute de main-d’œuvre dans les administrations locales suite à la propagation de l’épidémie de la Covid-19. «Mais nous nous employons à y remédier, dans les meilleurs délais», s’est-il empressé d’ajouter. Le ministre n’a pas manqué de soulever la problématique du foncier dans certaines régions et la résiliation de contrats avec des maîtres d’œuvre négligents. «C’est une situation «normale car prévue dans les cahiers des charges mais des dispositions seront prises dans le cadre de la loi sur les marchés publics pour relancer les chantiers», a-t-il soutenu. Selon le ministre, cela contraindre les maître d’œuvre à respecter les délais de réalisation et donnera la chance aux autres sociétés de prouver leurs capacités. Au sujet des assiettes foncières récupérées suite aux différentes opérations de relogement, Nasri a assuré qu’elles seront exploitées pour la réalisation de différents programmes de logements ou de structures publiques. Abordant le programme du logement public locatif (social), le ministre a affirmé que l’élaboration des listes a été reportée en raison des mesures anti-Covid 19. A l’en croire, l’opération a été toutefois relancée fin 2020 dans certaines communes et l’examen des dossiers était du ressort de la commission de wilaya. «Le quota consacré à cette formule est insuffisant eu égard au nombre très élevé de demandes qui ne peuvent être traitées en même temps et dont la satisfaction dépend des capacités de chaque wilaya», a-t-il reconnu. S’agissant des récurrentes pannes des ascenseurs dans les nouvelles cités, le ministre a fait remarquer que la prise en charge des opérations de maintenance est confiée à des micro-entreprises. Insistant sur la rationalisation de la consommation électrique, le ministère a annoncé le recours à l’énergie solaire dans l’éclairage des quartiers, notamment dans les villes nouvelles de Sidi Abdellah, Bouinan, Boughezoul, El Goléa, Draâ Errich et Hassi Messaoud.

Nouveau programme au profit de 30.000 souscripteurs AADL 2
Par ailleurs, le ministre va lancer un nouveau programme de logements pour près de 30.000 souscripteurs AADL 2 qui n’ont pas versé la première tranche. «Les dossiers et les recours acceptés, après examen par les commissions spécialisées et une vérification approfondie par rapport aux fichiers», a-t-il proclamé. 
«Une étude exhaustive sera menée pour trouver le foncier et le montage financier adéquats, et probablement un recours à des crédits bancaires», a poursuivi Nasri. Ce programme a été inscrit en retard, a-t-il avoué, et les souscripteurs concernés n’ont pas été intégrés à ceux ayant versé les première et deuxième tranches d’autant plus que l’examen des dossiers a pris beaucoup de temps. Néanmoins, le ministre s’est voulu rassurant. «Il sera traité cette année pour remettre les logements aux bénéficiaires et clore définitivement le dossier AADL 2»,
a-t-il assené. Le ministre a évoqué l’élaboration cette année de quatre décrets exécutifs «pour éradiquer la bureaucratie, rapprocher l’administration du citoyen et consacrer la justice sociale». Pour le logement locatif, un texte réglementaire qui sera élaboré en associant des promoteurs immobiliers privés agréés et dont le nombre est supérieur à 9.000 va bientôt encadrer ce type de formule.» «Le marché locatif privé connaît une flambée des prix, empêchant le simple citoyen de louer», a déploré Nasri.
Interrogé sur les difficultés des promoteurs en matière de crédits, de manque d’assiettes foncières, le ministre a révélé l’existence d’un plan qui offrira la possibilité d’accorder des avantages aux propriétaires privés de logements pour les encourager à mettre leurs appartements vacants sur le marché locatif à des prix raisonnables. Le ministre a enfin évoqué le désistement des souscripteurs AADL et LPP de leurs logements. «Nous avons lancé des mesures réglementaires pour définir le prix du mètre carré avant la vente», a-t-il dit avant de rappeler «l’interdiction de la location du logement social».
Samira Sidhoum

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Destination Algérie

L'agenda

 

Ministère de la Solidarité

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mme Kaoutar Krikou, présidera, le 8 mars  à 14h, au siège du ministère des Affaires étrangères, la cérémonie de célébration de la Journée internationale de la femme.

Ministère de l’Environnement

La ministre de l’Environnement, Mme Dalila Boudjemaâ, présidera, le 8 mars  à 11h, la cérémonie célébration de la Journée internationale de la femme de célébration où les femmes du secteur seront à l’honneur.



Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.



HCA

Le Haut-Commissariat à l’amazighité organise, le 8 mars, dans la wilaya de Tipasa, une table ronde suivie d’une présentation exclusive des actes du Colloque international «La résistance de la femme dans l’Afrique du Nord de l’Antiquité au XIXe siècle».

DGF

La Direction générale des forêts organise, les 7 et 8 mars, au Centre international des conférences, Alger, un atelier d’élaboration du plan d’action pour la promotion des produits forestiers non ligneux en Algérie.


Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept