Khenchela : Caravanes médicales pour les zones d’ombre
Search
Vendredi 26 Février 2021
Journal Electronique

Des caravanes médicales en solidarité avec les habitants des zones d’ombre des 20 communes de la wilaya ont été lancée par l'Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) Salhi-Belgacem de Khenchela, a indiqué dimanche, son directeur Benbella Laghrour. L’EHS Salhi-Belgacem, en coordination avec l’établissement public de santé de proximité de Khenchela, a entamé, à la fin de la semaine dernière, le programme tracé par la direction locale de la santé. Le programme des caravanes, lancé la semaine dernière par l’EHS Salhi-Belgacem en coordination avec l’établissement public de santé de proximité de Khenchela, consiste en des consultations médicales dans diverses spécialités en faveur des habitants des zones d’ombre, a précisé à l’APS Laghrour. Les villages Bekar et Mtirchou, dans la commune d’Aïn Touila, ont été les premiers ciblés par les médecins de ces caravanes qui y ont effectué 246 consultations de médecine générale, de pédiatrie et de gynécologie avec offre de médicaments, en plus de 26 tests de dépistage précoce du cancer du col de l’utérus et 15 vaccinations d’enfants, selon la même source. La destination suivante a été les deux villages Djemri et Didmit, dans la commune de N’sigha, où 88 consultations médicales générales et spécialisées ont été effectuées, outre 16 tests de dépistage du cancer du col de l'utérus, la consultation de 16 femmes enceintes et la remise de médicaments à sept autres malades, a ajouté Laghrour.
La psychologue, membre du staff médical de la caravane, a effectué 40 consultations dans ces quatre villages avec la poursuite de la prise en charge psychologique par les établissements hospitaliers les plus proches, a indiqué le directeur l’EHS Salhi-Belgacem. Quatre autres zones d’ombre dans deux communes seront concernées à la fin de la semaine en cours par les actions médicales de ces caravanes qui s’inscrivent dans le cadre du devoir de solidarité avec les catégories sociales vivant dans la précarité dans les zones d’ombre, a-t-on souligné.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Saga des entreprises

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda


UGCAA
L’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) organise le 3 mars à 9h30 au siège de l’Union, une conférence de presse qui sera animée par la présidente de la Fédération des crèches et maternelles, Mme Nouara Ben Kharouf,  sur l’impact de la Covid-19 sur ces établissements.


Ministère de la Culture

La Palais de la culture d’Alger organisera, le 27 février à 14h, la cérémonie de récompense des lauréats des concours de calligraphie arabe et de mosaïque.


Musée du moudjahid
Dans le cadre de la célébration des manifestations du 27 février 1962 survenues à Ouargla, le Musée national du moudjahid organisera, le  25 février , à 14h, une conférence intitulée «Le Sahara algérien dans la stratégie coloniale française».

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept