Alger : Rassemblement des citoyens sous une pluie fine
Search
Samedi 27 Février 2021
Journal Electronique

Des femmes, des enfants, des jeunes et des moins jeunes ont marché durant plus de deux heures dans le calme. «Silmia, silmia» était le slogan phare des manifestants qui ont retrouvé l’esplanade de la Grande-Poste sans heurts avec les forces de police qui se sont mises en retrait.

Des milliers de citoyens se sont rassemblés, lundi , à Alger, pour marquer le deuxième anniversaire du hirak. Malgré une météo capricieuse et les restrictions imposées par la pandémie du coronavirus, ils étaient nombreux, pour la plupart drapés de l’emblème national, à s’être rués, dès la matinée, vers les principales artères de la capitale où ils se sont regroupés. «Silmia, silmia» est resté le slogan phare des manifestants qui ont retrouvé l’esplanade de la Grande-Poste, sans heurts avec les forces de l’ordre qui se sont mises en retrait. Après plus d’une année d’arrêt à cause de la pandémie de la Covid-19, ils se sont donné rendez-vous pour marquer la date anniversaire du mouvement populaire et réitérer leurs revendications. Un dispositif sécuritaire important a été, toutefois, déployé pour la circonstance. Les manifestants ont afflué de toutes parts pour converger vers la Grande-Poste. Venus de Bab El Oued, du haut de la rue Didouche-Mourad et de la rue Hassiba-Ben-Bouali, ils ont repris leurs slogans habituels, à savoir «Djazaïr houra dimocratia», «Chaâb yourid el istiklal». Les manifestants ont adapté leurs slogans aux développements survenus sur la scène politique nationale. Des femmes, des enfants, des jeunes, des moins jeunes ont marché durant plus de deux heures dans le calme. «Je suis heureuse de voir autant de personnes. C’est comme si le temps s’était arrêté avec l’avènement de coronavirus», dira une dame, qui brandissait une banderole sur laquelle on peut lire, «22 février, jour du hirak». Un jeune garçon a hissé haut un écriteau inscrit desus «Tous dans la rue». Des banderoles portant des inscriptions revendicatives exigeant la libération des personnes en détention, arrêtées dans le cadre du hirak ou ayant critiqué le gouvernement et le Parlement. Un étudiant n’a pas manqué d’exprimer sa joie de voir les détenus libérés, tout en critiquant les partis qui disent soutenir le hirak. «Le ridicule ne tue pas. Quand j’entends le FLN célébrer le hirak, je sens une colère monter en moi. Les dirigeants de ce parti ont oublié pourquoi nous sommes sortis le 22 février 2019. Apparemment, ils ont la mémoire courte», regrette-t-il. Par ailleurs, il est à noter l’interpellation de quelques manifestants par les forces de police.
Karima Dehiles

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Saga des entreprises

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda


UGCAA
L’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) organise le 3 mars à 9h30 au siège de l’Union, une conférence de presse qui sera animée par la présidente de la Fédération des crèches et maternelles, Mme Nouara Ben Kharouf,  sur l’impact de la Covid-19 sur ces établissements.


Ministère de la Culture

La Palais de la culture d’Alger organisera, le 27 février à 14h, la cérémonie de récompense des lauréats des concours de calligraphie arabe et de mosaïque.


Musée du moudjahid
Dans le cadre de la célébration des manifestations du 27 février 1962 survenues à Ouargla, le Musée national du moudjahid organisera, le  25 février , à 14h, une conférence intitulée «Le Sahara algérien dans la stratégie coloniale française».

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept