Remaniement ministériel : Un choix pragmatique, selon les observateurs de la scène politique
Search
Vendredi 26 Février 2021
Journal Electronique

La nouvelle équipe gouvernementale est  temporaire, ont estimé les observateurs  de la scène pour qui tout se jouera à l’issue des prochaines élections législatives. Selon eux, Tebboune  a choisi de maintenir la majorité des ministres, tout en misant sur quelques secteurs névralgiques, étroitement liés à la vie quotidienne du citoyen.

Le politologue Redouane Bouhidel a d’abord rappelé que le changement du gouvernement relève des prérogatives exclusives du président de la République. «C’est lui seul qui peut évaluer les ministres en exercice, en fonction de leurs bilans techniques et politiques», précise-t-il. Le chef de l’Etat, a-t-il expliqué, s’est basé «sur le bilan de chacun, et ce, par rapport aux objectifs fixés initialement par le gouvernement et au programme et engagements pris dans le cadre de la campagne électorale». Bouhidel a tenu à rappeler que le premier magistrat du pays avait souligné qu’il n’était pas tout à fait satisfait du rendement de l’équipe gouvernementale. «Parmi les membres de l’Exécutif, il ne faut pas omettre que certains avaient usé de discours provocateurs. D’autres ont été remerciés en raison de leurs erreurs et populisme. Certes, on s’attendait à plus, mais la donne actuelle nous confirme qu’il est impossible de composer un nouveau gouvernement en raison de la prochaine tenue d’élections législatives. Les partis politiques refuseraient sans nul doute de faire partie d’un gouvernement  dont la durée de vie est de quatre mois. Le chef de l’Etat a donc opté pour le maintien de cet Exécutif technocrate en attendant d’opérer les grandes réformes politiques», explique Bouhidel, estimant que ce «choix est logique, voire pragmatique». Le politologue a tenu à faire remarquer dans ce sillage que ce remaniement a été bien accueilli par les Algériens, notamment suite au changement de quelques ministres qui n’auraient pas été à la hauteur des attentes. Il a affirmé que le «citoyen n’est intéressé que par ce qui porte sur les décisions de nature à améliorer son vécu. Ce qui explique les choix faits par le Président qui a opté pour le changement des ministres de l’Industrie, de l’Energie, des Ressources en eau, du Tourisme, de l’Habitat, des Travaux publics et des Transports». Des secteurs qui comptent des projets structurants générateurs de richesse et d’emplois. Bouhidel est persuadé que la future APN enfantera une «nouvelle génération de ministres». Le politologue Ali Rebidj est aussi de cet avis. Selon lui, le remaniement ministériel traduit un engagement de Tebboune, avant son départ en Allemagne pour des soins médicaux. «Le Président avait plusieurs noms, des poids lourds, qui pouvaient appuyer son staff gouvernemental, mais en raison des élections législatives anticipées, il a préféré les garder pour le prochain gouvernement devant résulter de cette future échéance électorale», juge-t-il. Et de s’interroger : «Quel est l’intérêt d’intégrer de nouvelles figures dans un gouvernement limité dans le temps ? Cela relèverait d’une aventure politique que ce soit pour le chef de l’Etat ou les ministres en question.» Pour Rebidj, le changement véritable du gouvernement n’interviendra qu’après les élections législatives.
nKarima Alloun

 

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Saga des entreprises

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda


UGCAA
L’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) organise le 3 mars à 9h30 au siège de l’Union, une conférence de presse qui sera animée par la présidente de la Fédération des crèches et maternelles, Mme Nouara Ben Kharouf,  sur l’impact de la Covid-19 sur ces établissements.


Ministère de la Culture

La Palais de la culture d’Alger organisera, le 27 février à 14h, la cérémonie de récompense des lauréats des concours de calligraphie arabe et de mosaïque.


Musée du moudjahid
Dans le cadre de la célébration des manifestations du 27 février 1962 survenues à Ouargla, le Musée national du moudjahid organisera, le  25 février , à 14h, une conférence intitulée «Le Sahara algérien dans la stratégie coloniale française».

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept