Accueil ECONOMIE AGRO-ALIMENTAIRE UNE PRODUCTION DE 800 QX DE POISSONS DANS LE (...)
AGRO-ALIMENTAIRE

UNE PRODUCTION DE 800 QX DE POISSONS DANS LE SUD-EST

14/04 08h37

OUARGLA - La production de poisson d’eau douce, développée dans le cadre de l’aquaculture intégrée dans les activités agricoles, à atteint en 2014 les 800 quintaux/an dans le Sud-est du pays, a-t-on appris lundi auprès de la chambre inter-wilayas de la pêche et de l’aquaculture (CIPWA) de Ouargla.

Cette production de poisson, des espèces "Tilapia du Nil" et "Tilapia rouge" notamment, a été réalisée à travers différentes exploitations agricoles réparties sur le territoire de six (6) wilayas du Sud-est, à savoir Ouargla, Ghardaïa, El-Oued, Biskra, Illizi et Tamanrasset, a précisé le président de la CIWPA, Omar Chakhar.

Depuis le lancement du programme d’aquaculture intégrée dans l’agriculture (pisciculture artisanale), plusieurs agriculteurs activant dans la région ont commencé la pratique de cette filière aquacole, à travers l’ensemencement de milliers d’alevins de différentes espèces de poissons, à l’instar du Tilapia du Nil, Tilapia rouge et du Poisson-chat, a-t-il ajouté.

Dans le cadre de la pêche continentale, pratiquée généralement au niveau des barrages de Foum El-Ghorza et Manbaâ El-Ghozlane (Biskra) et les lacs de Sif El-Mnadi (El-Oued), El-Mir et Hassi Ben Abdallah (Ouargla), la production d’espèces de poissons, notamment la Carpe, le poisson-chat et la silure, avoisine les 10 tonnes/an.

Des résultats "encourageants ont été enregistrés dans le cadre de l’investissement privé dans le domaine de l’élevage de poisson d’eau douce, a-t-on fait savoir.

Ces investissements privés ont commencé à donner leur fruit, à l’exemple du complexe aquacole "Pescado de la Duna" implanté dans la commune de Hassi Ben Abdallah (20 km de Ouargla), entré en exploitation en 2008, et prévoyant de porter sa production, à l’horizon 2017, à 1.000 tonnes/an de Poisson-chat.

La ferme aquacole "Ezzahra", située dans la région de Hassi Lefhal (Ghardaïa), fruit aussi d’un investissement privé, s’engage actuellement dans le développement de la production d’alevins de poissons de type Tilapia ainsi que de la spiruline, dans le cadre d’un partenariat privé algéro-tunisien.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • MOBILISATION DES ALGERIENS POUR FAIRE FACE AUX DEFIS ACTUELS ...Lire la suite
  • LEGISLATIVES DU 4 MAI : UN RENDEZ-VOUS "HAUTEMENT VITAL"...Lire la suite
  • VALORISER LA MISSION DES ASSOCIATIONS DE SAUVEGARDE DE L’AHELLIL...Lire la suite
  • OUARGLA:VACCINATION DE 70% DE TETES DE BOVINS ...Lire la suite
  • RECOURS A UN MARKETING DE CAMPAGNE BASE SUR LA VISIBILITE ...Lire la suite
VIDEO