Accueil ECONOMIE AGRO-ALIMENTAIRE BECHAR:CONTROLE VETERINAIRE DES SITES DE VENTE DU (...)
AGRO-ALIMENTAIRE

BECHAR:CONTROLE VETERINAIRE DES SITES DE VENTE DU MOUTON DE L’AÏD

13/09 13h54

BECHAR- Les sites destinés à la vente des bêtes du sacrifice de l’Aïd font l’objet d’un contrôle vétérinaire des plus strictes, dans la commune de Bechar, a-t-on indiqué dimanche à la direction locale des services agricoles.

Une équipe de vétérinaires surveille de près ces sites au titre des dispositifs de prévention de la santé du consommateur et de la santé animale, a-t-on précisé.

Des certificats vétérinaires sont exigés pour les éleveurs hors wilaya qui acheminent leurs bétails pour sa commercialisation au niveau des quatre sites de la commune de Bechar et de la douzaine d’autres créés à travers les 21 communes de la wilaya, et ce dans le cadre du même dispositif, a-t-on signalé.

Un poste de contrôle des arrivées de bétails est installé à la limite nord du territoire de la wilaya pour le contrôle vétérinaire des bétails acheminés à partir des wilayas des hauts-plateaux, a-t-on souligné.

Des permanences vétérinaires sont également prévues, le jour de l’aïd, à travers les différentes dairas de la wilaya, ou une trentaine de vétérinaires sont appelés à intervenir à la demande des citoyens, a-t-on fait savoir à la DSA.

Récemment la wilaya s’est dotée d’un laboratoire régional vétérinaire, en voie d’équipement, dans le but d’assurer une meilleure surveillance de la santé animale et de l’hygiène alimentaire à travers les wilayas du sud-ouest du pays.

Cette nouvelle structure vétérinaire, qui a été réalisée avec un montant de 100 millions DA au titre du fonds spécial de développement des wilayas du sud (FSDRS), s’étend sur 3.890 m2 dont 900 m2 bâtis.

Elle aura pour missions de veiller sur la santé des différentes espèces de cheptel et la faune sauvage de la région et garantir la sécurité des produits de la chaîne alimentaire, selon la DSA.

Disposant aussi d’un parc animalier de 96 m2 et de chambres froides ainsi que de plusieurs structures administratives, il constituera un outil efficace pour le suivi des opérations périodiques de vaccination, la surveillance de la santé des cheptels et des autres espèces animales, ainsi que le dépistage des maladies contagieuses pouvant atteindre ces animaux, selon la même source.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • MOBILISATION DES ALGERIENS POUR FAIRE FACE AUX DEFIS ACTUELS ...Lire la suite
  • LEGISLATIVES DU 4 MAI : UN RENDEZ-VOUS "HAUTEMENT VITAL"...Lire la suite
  • VALORISER LA MISSION DES ASSOCIATIONS DE SAUVEGARDE DE L’AHELLIL...Lire la suite
  • OUARGLA:VACCINATION DE 70% DE TETES DE BOVINS ...Lire la suite
  • RECOURS A UN MARKETING DE CAMPAGNE BASE SUR LA VISIBILITE ...Lire la suite
VIDEO