Accueil ECONOMIE FINANCES FINALEP : PLUS D’UN MILLIARD DA D’INVESTISSEMENTS
FINANCES

FINALEP : PLUS D’UN MILLIARD DA D’INVESTISSEMENTS

1er/10 09h45

EL-BAYADH- Le volume des investissements de la Financière algéro-européenne de participation (FINALEP), dans le cadre du partenariat, a dépassé le seuil du milliard de dinars en moins de deux ans, a affirmé, jeudi à El-Bayadh, le directeur général de cette société financière, Hosni Benabbès.

La FINALEP est parvenue depuis 2015 à entrer en partenariat dans le capital d’une vingtaine de projets actuellement en cours de concrétisation dans six (6) wilayas du pays (Tipasa, Sétif, Skikda, Tizi-Ouzou, Sidi bel-Abbès et El-Bayadh), a-t-il affirmé à l’APS, en marge d’une journée d’information sur les mécanismes de financement de projets d’investissement.

M. Benabbès a fait état, par ailleurs, d’une nouvelle convention signée le 29 juin dernier avec le Trésor public (ministère des Finances) pour le relèvement du plafond de participation au capital d’investissement de 50 millions à 100 millions DA, et d’étendre le champ d’intervention de la Finalep à quatre (4) autres wilayas (Adrar, Djelfa, Mostaganem et Ain-Temouchent), portant ainsi à dix (10) le nombre de wilayas dont la Finalep se charge de gérer les fonds d’investissement.

Les fonds d’investissement gérés par la FINALEP contribuent à apporter une plus-value dans l’offre de production et la diversification économique du marché, en plus d’élargir l’assiette fiscale des wilayas et de contribuer à la résorption du chômage au niveau local à travers les divers projets en cours de réalisation, a expliqué le même responsable.

La journée d’information à El-Bayadh sur les mécanismes de financement de projets d’investissement, qui a regroupé un grand nombre d’opérateurs locaux, a permis de faire une présentation des avantages offerts aux promoteurs par la FINALEP, différents de ceux proposés par les institutions bancaires par le biais des crédits avec intérêts.

Les avantages de la FINALEP se déclinent notamment sous forme d’entrée au capital comme partenaire, à travers des financements bipartie avec le promoteur ou tripartie (Finalep, Banque et promoteur), voire quadripartite avec une participation de la FINALEP ne devant pas excéder le seuil des 49 pourcent du capital global, a-t-on fait savoir.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • 11 DECEMBRE 1960 : RESSUSCITER ET GLORIFIER L’HISTOIRE...Lire la suite
  • ELECTRIFICATION AGRICOLE : UN LINEAIRE DE 300 KM REALISE A LAGHOUAT...Lire la suite
  • LE SPORT,UN MOYEN DE PROMOUVOIR LA DESTINATION SAOURA ...Lire la suite
  • CONGRES UJSARIO : REAFFIRMATION DU SOUTIEN A LA CAUSE SAHRAOUIE...Lire la suite
  • ILLIZI:AIDES SOCIALES AU PROFIT DES PERSONNES AUX BESOINS SPECIFIQUES ...Lire la suite
VIDEO