Accueil CULTURE Livre IMPLIQUER LES LIBRAIRIES DANS LA DOTATION DES (...)
Livre

IMPLIQUER LES LIBRAIRIES DANS LA DOTATION DES STRUCTURES CULTURELLES

18/12 14h21

OUARGLA - Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a appelé dimanche à Ouargla à l’implication des librairies privées dans l’opération de dotation par voie d’acquisition des structures culturelles, telles que les bibliothèques publiques, les salles de lecture et les édifices culturels, afin de "redonner sa place au livre dans la vie de l’individu".

S’exprimant lors de l’inauguration de la Bibliothèque principale de lecture publique "Mohamed Tidjani", le ministre a indiqué que cette démarche visait à "contribuer à la fois à l’encouragement des gens à l’ouverture de librairies et à la réhabilitation de ce type de structures, de sorte à assurer une disponibilité du livre, dans les divers domaines, à encourager sa distribution et à impulser l’action culturelle dans les régions".

Inspectant les pavillons de cet édifice couvrant une superficie de 2.500 m2, M.Mihoubi a mis l’accent sur la nécessité d’£uvrer dans le cadre d’une "vision collective et unifiée" entre l’ensemble des acteurs ayant la charge de ces structures publiques du secteur, dans la perspective de dynamiser la scène culturelle locale.

Il a, en outre, insisté sur l’ouverture de clubs et d’ateliers afin d’attirer les élèves, les jeunes et les amateurs, et d’ouvrir l’accès aux associations culturelles et aux artistes, en plus de réfléchir à un éventuel partenariat avec l’Université "Kasdi Merbah" d’Ouargla afin d’attirer les étudiants, dans le but d’une exploitation optimale de cet "important" édifice culturel.

M.Mihoubi a appelé, en outre, à doter cette bibliothèque, qui compte dans ses rayons quelque 5.020 titres de différentes spécialités, totalisant 15.735 ouvrages, d’éditions et de publications concernant Ouargla et les régions environnantes, ainsi que ses personnalités.

Au musée saharien d’Ouargla, rouvert dernièrement au public après avoir subi un large lifting, entre aménagements intérieurs et extérieurs, Azzedine Mihoubi a appelé à une conjugaison des efforts pour faire connaitre le patrimoine culturel et populaire de la région à travers l’organisation de diverses manifestations.

Il a, à ce titre, invité à une coordination des efforts avec le centre national des antiquités (Alger) pour relancer les fouilles dans la zone archéologique de Sedrata (près d’Ouargla), dont la cité avait été édifiée au 17ème siècle par les Rostémides et dont il ne reste aujourd’hui que des vestiges, ensevelis sous le sable.

Des fouilles entreprises sur le site avaient été interrompues en 2006 à la suite du décès de celui qui les supervisaient, le Dr Ali Hamlaoui de l’Université de la Sorbonne (France), selon les explications fournies par le directeur de la Culture de la wilaya d’Ouargla, Mokhtar Kermida.

Visitant les structures du Musée saharien, conçu selon une architecture typique alliant l’art islamo-africain et européen et constituant un des repères historiques de la région, le ministre a pris connaissance des différents objets exposés et composés notamment d’outils et ustensiles anciens, de pierres sculptées et de fléchettes de l’ère préhistorique.

Dans la wilaya déléguée de Touggourt (160 km Nord dوOuargla), le ministre de la Culture a inspecté le projet d’une bibliothèque urbaine (65% d’avancement du chantier) à la cité El-Moustakbel-2 à Touggourt avant de visiter la bibliothèque rurale dans la commune de Témacine.

Azzedine Mihoubi a auparavant visité aussi, à la maison de la Culture Moufdi Zakaria à Ouargla, une exposition organisée à l’occasion de la célébration de la fête de la Police arabe et mettant en relief les activités des diiférents services de police.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • RENTREE SCOLAIRE 2017-2018 : DANS LE CADRE DE LA REFONTE PEDAGOGIQUE...Lire la suite
  • GHARDAÏA : DON JAPONAIS DE MATERIEL OPHTALMOLOGIQUE...Lire la suite
  • LA BIBLIOTHEQUE D’OUARGLA:ESPACE POUR LA PROMOTION DU LECTORAT...Lire la suite
  • IMPLIQUER LA SOCIETE CIVILE DANS LA PREVENTION DE LA TOXICOMANIE...Lire la suite
  • VIEUX KASR : VALORISATION D’UN CHEF-D’ŒUVRE URBANISTIQUE SAHARIEN ...Lire la suite
VIDEO