Accueil ECONOMIE FONCIER AGRICOLE : DES INVESTISSEURS MIS EN DEMEURE
ECONOMIE

FONCIER AGRICOLE : DES INVESTISSEURS MIS EN DEMEURE

13/02 10h50

OUARGLA- Des mises en demeure ont été adressées à cinq (5) investisseurs agricoles dans la wilaya déléguée de Touggourt (Ouargla), dans le cadre de l’assainissement du foncier agricole, a-t-on appris lundi auprès de la délégation locale des services agricoles.

L’opération d’assainissement, lancée cette année dans la région et visant à amener les investisseurs agricoles concernés à accélérer le lancement de leurs projets, sera suivie, le cas échéant, de l’annulation pure et simple de leurs titres de concession et de la récupération des terres agricoles pour leur réaffectation à des investisseurs "plus sérieux", a expliqué à l’APS le responsable de la délégation locale des services agricoles, Mahrez Aoun.

Sur les sept (7) grands investisseurs agricoles qui avaient bénéficié de terres agricoles dans la wilaya déléguée de Touggourt, deux (2) seulement ont effectivement lancé leurs activités, l’un sur une exploitation de 200 hectares et l’autre, utilisant l’énergie géothermique, sur une superficie de 250 hectares.

Toujours dans le cadre de l’assainissement du foncier agricole, une autre opération de constatation sera lancée prochainement et ciblera cette fois-ci les petits exploitants agricoles, qui ont bénéficié, au titre de la concession, de lopins de terres de superficies oscillant entre 4 et 10 hectares, et n’ayant pas démarré leurs activités agricoles, selon le même responsable.

Une commission technique, composée des représentants des secteurs de l’agriculture et des ressources en eau, de l’Office national des terres agricoles (ONTA) et des Domaines de l’Etat, va inspecter les périmètres agricoles ayant bénéficié du soutien de l’Etat (réalisation de pistes agricoles, réseaux d’irrigation, électrification agricole) et dont les bénéficiaires n’ont pas entamé leurs activités, a-t-il signalé.

L’opération devrait permettre de récupérer "d’importantes" superficies agricoles pour les réattribuer à des jeunes souhaitant vraiment travailler la terre, a conclu M.Aoun.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA : 324 BACHELIERS ORIENTES VERS L’ENS...Lire la suite
  • OUVERTURE"PROCHAINE"DE QUATRE ECOLES D’ALPHABETISATION A TINDOUF ...Lire la suite
  • EL-OUED : UNE PRODUCTION DE 570.000 QX DE CEREALES MOISSONNES...Lire la suite
  • DEPART DE PELERINS DU SUD-EST VERS LES LIEUX SAINTS DE L’ISLAM ...Lire la suite
  • BOUFAROUA-MYELOIS : 1,2 MILLION PALMIERS TRAITES A EL OUED ...Lire la suite
VIDEO