Accueil SOCIETE AMENAGEMENT URBAIN AU QUARTIER BOUAMAMA
SOCIETE

AMENAGEMENT URBAIN AU QUARTIER BOUAMAMA

19/02 14h34

OUARGLA- Un plan de recollement sera bientôt établi pour identifier et déterminer l’ensemble des travaux d’aménagement urbain réellement concrétisés au quartier Bouâmama à Hassi-Messaoud (80 km au Sud-est d’Ouargla), a-t-on appris dimanche auprès de la wilaya d’Ouargla.

Ce plan est considéré comme un diagnostic sur la situation actuelle de ce quartier, dont toutes les actions d’aménagement urbanistique réalisées, notamment en matière de rénovation des réseaux sous- terrains (AEP et assainissement) et de constructions illicites, a-t-on précisé.

Il devra être établi, conformément au plan Directeur d’aménagement urbain (PDAU) et au Plan d’occupation des sols (POS), avec le concours des services communaux et les secteurs concernés, dont l’Urbanisme et la construction, les Travaux-publics et les Ressources en eaux, a-t-on expliqué.

Classé parmi les quartiers les plus peuplés dans la wilaya d’Ouargla (environ 20.000 habitants), Haï Bouâmama, appelé localement "El-Haïcha" (la Bête), a bénéficié, sur la période 2012-2017, de divers projets d’aménagement urbain, à la faveur de financements dépassant ensemble plus de 450 millions DA, selon des responsables de l’Assemblée populaire communale (APC) de Hassi-Messaoud.

Il s’agit, entre autres actions, de la rénovation des réseaux d’eau potable et d’assainissement, ainsi que de l’installation de l’éclairage public et le revêtement des ruelles du quartier.

Ce programme de développement, dont des lots ont été déjà achevés et d’autres sont en cours d’exécution ou en voie de lancement, comporte d’autres actions, telles que la réalisation d’un stade de proximité doté d’une pelouse en gazon synthétique, des travaux de réhabilitation d’une salle de soins et une maison des jeunes.

Ce programme, qui entre dans le cadre des efforts visant à améliorer le cadre de vie du citoyen, est appelé à éradiquer notamment les "points noirs", en plus de la réfection de routes et de trottoirs du quartier, dont certains sont actuellement dans un état de dégradation très avancé, a-t-on souligné.

Des citoyens ont saisi l’occasion d’une visite samedi des autorités de la wilaya pour soulever leurs préoccupations et doléances liées surtout à l’amélioration de leur cadre de vie général, dont l’approvisionnement en eau potable et la dégradation de l’environnement.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • DON D’UNE ASSOCIATION NATIONALE AUX FAMILLES NECESSITEUSES D’EL-MENEA...Lire la suite
  • KSAR D’OUARGLA : HATER LE LANCEMENT DE L’ETUDE...Lire la suite
  • ILLIZI COMMEMORE LE 12EME ANNIVERSAIRE DE LA MORT DE BALI ...Lire la suite
  • PROMOUVOIR LES OPPORTUNITES D’INVESTISSEMENT ...Lire la suite
  • GHARDAÏA : 18 MEDECINS SPECIALISTES RENFORCENT LE STAFF MEDICAL ...Lire la suite
VIDEO