Accueil CULTURE THEATRE FIN DU 5EME FESTIVAL MAGHREBIN DU THEATRE
THEATRE

FIN DU 5EME FESTIVAL MAGHREBIN DU THEATRE

20/02 12h17

EL-OUED, - La pièce théâtrale "Djenet" de l’association "Ness" de Gafsa (Tunisie) a été sacrée meilleure représentation au 5ème festival maghrébin du théâtre clôturé dimanche dans la soirée à El-Oued. La pièce traite d’une question toujours sensible dans des sociétés arabes, à savoir celle de la femme (représentée par Djenet),

notamment dans les zones où la gestion des questions sociales et familiales est encore de l’ordre tribal, donnant lieu à des ingérences abusives dans ses décisions déterminantes telles que le mariage, le divorce, l’enseignement et le travail.

Le prix de la meilleure interprétation masculine est revenu au comédien Kamel Bouzidi (Tunisie) dans son rôle dans la pièce "Djenet" et celui de la meilleure interprétation féminine à Sana Ghanem (Tunisie) pour son rôle dans la pièce "Degré Zéro" de l’association théâtrale "El-Ibtissama" de Nabeul (Tunisie).

Le prix de la meilleure scénographie a été obtenu par l’association "El-Ibtissama" (Tunisie) pour la pièce "Degré Zéro", tandis que celui du meilleur texte a été décerné ex-aequo aux pièces "Moi et le Maréchal" de la coopérative El-Bahia pour le théâtre et les arts d’Oran et "Djenet" de l’association "Ness" de Gafsa (Tunisie).

Le prix de la meilleure réalisation a été, quant à lui, remis à Said Bouabdallah pour la pièce "Moi et le Maréchal".

Cette 5ème édition du festival maghrébin du Théâtre a vu la participation, outre le pays hôte, de la Tunisie, la Libye, le Koweït, les Emirat Arabes Unis et l’Arabie-Saoudite, avec un total de 14 représentations théâtrales, dont six en compétition, quatre à titre honorifique, dont deux pour enfants, et quatre de théâtre de rue.

Ce rendez-vous culturel maghrébin a été marqué aussi par l’animation de cinq ateliers de formation sur l’interprétation théâtrale (animé par le comédien Tebbal Zerzour), le script (El-Amri Kaouane), le corps et la scène (Tounès Ait-Ali), le théâtre de rue (Lassaâd Hemda) et la mise en scène (Choukri El-Bahri).

Des communications en rapport avec les thèmes de ces ateliers ont été également présentées par des chercheurs et spécialistes.

Le 5ème festival maghrébin du Théâtre (El-Oued, 16-19 février), initié par l’association "Ouchak El-Khachaba" (Passionnés de théâtre) et dédié à la mémoire du regretté auteur Kateb Yacine, a été l’occasion d’honorer aussi le musicologue algérien Noubli Fadel, originaire de la région d’El-Oued.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • RENTREE SCOLAIRE 2017-2018 : DANS LE CADRE DE LA REFONTE PEDAGOGIQUE...Lire la suite
  • GHARDAÏA : DON JAPONAIS DE MATERIEL OPHTALMOLOGIQUE...Lire la suite
  • LA BIBLIOTHEQUE D’OUARGLA:ESPACE POUR LA PROMOTION DU LECTORAT...Lire la suite
  • IMPLIQUER LA SOCIETE CIVILE DANS LA PREVENTION DE LA TOXICOMANIE...Lire la suite
  • VIEUX KASR : VALORISATION D’UN CHEF-D’ŒUVRE URBANISTIQUE SAHARIEN ...Lire la suite
VIDEO