• DEPART DES PREMIERES CARAVANES DE BUREAUX ITINERANTS VERS LES ZONES EPARSES DU GRAND SUD
  • DEPART DU PREMIER BUREAU ITINERANT VERS LA REGION D’EL-KEHAL-CHENECHENE A TINDOUF
Accueil ECONOMIE ENVIRONNEMENT LES ENJEUX LIES A L’EAU ET A L’ENVIRONNEMENT(SEMINAIRE)
ENVIRONNEMENT

LES ENJEUX LIES A L’EAU ET A L’ENVIRONNEMENT(SEMINAIRE)

27/02 14h32

BECHAR- Les enjeux liés à l’eau et à l’environnement sont au centre des travaux du premier séminaire national qui ont débuté lundi à l’université Tahri Mohamed à Bechar, avec la participation d’une soixantaine de chercheurs et spécialistes.

Cette rencontre pluridisciplinaire vise à mettre l’accent sur l’importance, la sensibilisation et la compréhension des enjeux de l’eau et à développer des solutions aux différentes problématiques de l’eau et de sa gestion, a indiqué à l’APS le président de ce séminaire, Abdelhak Mazouzi.

Les participants à cette rencontre nationale de deux jours, issus de 25 universités et écoles nationales spécialisées, se proposent de faire le point sur l’avancement des travaux de recherches dans la chimie de l’eau et d’initier un large débat avec les différents acteurs publics, privés et associatifs impliqués dans la gestion des ressources hydriques et des différents usages de l’eau, a explique ce chercheur- enseignant au département des sciences de la matière de la faculté des sciences exactes de l’Université de Bechar.

La soixantaine de communications et autres interventions prévues à cette rencontre s’articulent autour de thèmes divers, dont les potentialités de la ville de Bechar en matières premières pour le prétraitement des eaux usées, le lagunage biologique comme solution pour l’épuration des eaux dans les régions sahariennes selon une approche intégrée aux conditions environnementales et la purification des eaux par procédé photo-catalytique, fruits de recherches de plusieurs chercheurs, dans le but d’une prise en charge réelle des différentes qualités d’eaux.

L’eau est une ressource socio-économique vitale limitée, qui fait l’objet d’une demande croissante à des fins domestiques et industrielles, ce qui menace la pérennité des eaux souterraines et a des conséquences sur l’agriculture, la foresterie, l’industrie et les réserves d’eau potable, d’où la nécessité de la gérer de manière stratégique et durable, estiment des participants.

Dans la wilaya de Bechar, plusieurs projets sont initiés au titre d’un programme eau et environnement, notamment ceux liés à la réalisation de stations de lagunage biologique, à l’exemple de celle de Taghit en voie de réception.

Des recommandations sur le renforcement du dispositif de préservation des ressources hydriques et de leur environnement seront formulées à l’issue de cette rencontre qui s’inscrit au titre des apports de l’université au développement local, a conclu M.Mazouzi.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • PARTICIPER MASSIVEMENT AUX LOCALES POUR ’’LE CHANGEMENT ESCOMPTE’’...Lire la suite
  • NOUVEAUX ELUS : VEILLER A TOUTES LES CATEGORIES SOCIALES ...Lire la suite
  • RENFORCER LES RESSOURCES FINANCIERES DES COMMUNES...Lire la suite
  • LE RENDEZ-VOUS DU 23 NOVEMBRE DETERMINANT POUR L’AVENIR DE L’ALGERIE...Lire la suite
  • GRANDE AFFLUENCE A LA CARAVANE DE L’ENTREPRENEURIAT DES JEUNES...Lire la suite
VIDEO