Accueil ECONOMIE ENVIRONNEMENT EAU-ENVIRONNEMENT : ECHANGES ENTRE INSTITUTIONS
ENVIRONNEMENT

EAU-ENVIRONNEMENT : ECHANGES ENTRE INSTITUTIONS

1er/03 14h17

BECHAR- La promotion des échanges entre les chercheurs des universités algériennes, les entreprises et les institutions chargées de la politique et de la gestion de l’eau et de l’environnement a été recommandée mercredi par les participants au premier séminaire national sur les enjeux liés à l’eau et à l’environnement.

L’objectif est de favoriser et développer les échanges scientifiques et mettre en place un mastère des sciences de l’eau, ainsi que les projets pédagogiques et de recherches liés à l’eau et à l’environnement, a-t-on indiqué.

L’implication des secteurs publics et privés au financement des études et recherches d’intérêt commun et collectif, l’encouragement de la coordination intersectorielle en la matière, l’amélioration de la gestion de l’eau afin de limiter les pertes considérables de ce précieux liquide, constatées actuellement, et l’instauration d’une véritable stratégie de lutte contre les différentes pollutions, sont d’autres recommandations formulées par la soixantaine de chercheurs et experts nationaux, à l’issue des travaux de cette rencontre qui s’est déroulée à l’université Tahri Mohamed à Bechar.

Les participants, dont les représentants plusieurs universités et écoles nationales spécialisés, ont également plaidé pour l’encouragement des projets de réalisation de stations de traitement et de recyclage de l’eau dans le but de sa réutilisation dans différentes activités économiques, notamment l’irrigation agricole et l’industrie.

Ils ont mis l’accent, en outre, sur la nécessité d’une large diffusion de l’information scientifique et technique auprès des différents acteurs pour la valorisation des résultats de la recherche.

L’objectif est aussi de fournir des outils d’aide à la décision en matière de gestion et de protection rationnelles de l’eau, en plus de la sensibilisation de l’opinion publique aux problèmes de l’eau et de son interaction avec l’économie, à travers des forums et des actions de vulgarisation via différents supports médiatique (radios, tv, presse écrite, réseaux sociaux), a expliqué M.Abdelhak Mazouzi, chercheur et enseignant au département des sciences de la matière de la faculté des sciences exactes de l’Université de Bechar.

Cette rencontre nationale a permis aussi aux participants de confronter et de débattre de leurs recherches en la matière et de faire le point sur les efforts déployés dans le pays dans le domaine de la gestion de l’eau et de l’environnement, a ajouté M.Mazouzi, également président de ce séminaire et de son comite scientifique.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • DON D’UNE ASSOCIATION NATIONALE AUX FAMILLES NECESSITEUSES D’EL-MENEA...Lire la suite
  • KSAR D’OUARGLA : HATER LE LANCEMENT DE L’ETUDE...Lire la suite
  • ILLIZI COMMEMORE LE 12EME ANNIVERSAIRE DE LA MORT DE BALI ...Lire la suite
  • PROMOUVOIR LES OPPORTUNITES D’INVESTISSEMENT ...Lire la suite
  • GHARDAÏA : 18 MEDECINS SPECIALISTES RENFORCENT LE STAFF MEDICAL ...Lire la suite
VIDEO