Accueil SOCIETE PROTEGER L’HUISSIER DE JUSTICE DANS L’EXERCICE DE SES (...)
SOCIETE

PROTEGER L’HUISSIER DE JUSTICE DANS L’EXERCICE DE SES FONCTIONS

9/03 15h47

GHARDAIA- Les participants à une journée d’étude sur "Le métier d’huissier de justice : défi et perspectives" ont plaidé, jeudi à Zelfana (Ghardaia), pour la mise en place de mécanismes destinés à protéger l’huissier de justice dans l’exercice de ses fonctions.

Les participants ont également appelé, à l’issue de cette rencontre organisée par la chambre régionale centre des huissiers de justice, à la protection efficace de l’huissier lors de l’exécution des décisions de justice.

Selon le président de la chambre régionale centre, Me Ali Barkat, l’huissier de justice "est un acteur de la gouvernance juridique et constitue la pierre angulaire de l’exécution de la décision de justice."

"Une décision de justice n’est légitime que si elle peut être exécutée", a-t-il souligné, avant d’ajouter que l’exécution des décisions de justice est souvent "complexe et difficile à concrétiser sur le terrain".

L’accent a été mis, en outre, sur la nécessité d’instituer la formation continue obligatoire des huissiers de Justice, afin d’actualiser leurs connaissances et de se mettre au diapason des évolutions des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Les huissiers de justice ont, par ailleurs, lancé un appel pour les favoriser dans les procédures de recouvrement à l’amiable ou judiciaire de toutes créances, notamment les recouvrements fiscaux et parafiscaux.

Ils ont insisté sur la nécessité de faire participer les huissiers de justice dans les recouvrements fiscaux locaux afin de "renflouer les caisses des collectivités locales".

Au terme de cette journée d’étude, les huissiers de justice ont exprimé leur satisfaction quant à leur rôle et leur participation dans le processus électoral, en considérant que cette participation constitue une reconnaissance à leur métier et fonction.

Ils ont aussi appelé à prendre conscience de la nécessité d’organiser des rencontres similaires pour faire, d’une part, le diagnostic de l’exercice de la profession d’huissier de justice au contact de la réalité sociale et juridique, et, d’autre part, d’aborder les questions liées au statut social de l’huissier de justice et aux règles d’éthique et de déontologie auxquelles il doit s’astreindre.

Organisée en collaboration avec la chambre nationale des huissiers de justice, cette journée, qui a regroupé une cinquantaine d’huissiers ainsi que des auxiliaires de justice, en présence notamment des responsables du secteur de la justice de Ghardaia, a permis de débattre de thèmes se rapportant notamment à "La protection et la sécurité de l’huissier de justice, son rôle dans l’appareil judiciaire et les problèmes liés à l’exécution des décisions de justice".

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • TINDOUF : ENTREE EN ACTIVITE D’UNE UNITE DE LAIT DE CHAMELLE...Lire la suite
  • ACHEVEMENT DE L’ETUDE DE PROTECTION DE TINDOUF CONTRE LES INONDATIONS ...Lire la suite
  • UN VOL REGULIER ENTRE OUARGLA ET LES LIEUX SAINTS DE L’ISLAM EN OCTOBRE ...Lire la suite
  • 317 NOUVEAUX ETUDIANTS ATTENDUS AU CENTRE UNIVERSITAIRE DE TINDOUF...Lire la suite
  • FIEVRE APHTEUSE :UN PROGRAMME PREVENTIF EN COURS D’EXECUTION A TINDOUF...Lire la suite
VIDEO