Accueil ECONOMIE TOURISME-ARTISANAT LA LOCALITE DE ZELFANA:UNE VITRINE DU THERMALISME AU (...)
TOURISME-ARTISANAT

LA LOCALITE DE ZELFANA:UNE VITRINE DU THERMALISME AU SUD

18/03 11h35

GHARDAIA- Véritable vitrine du thermalisme traditionnel dans le sud du pays, les thermes de Zelfana (Ghardaïa) jouissent d’une renommée régionale et nationale, en dépit d’un manque criard de structures modernes de cure et d’hébergement.

Nichée dans les méandres de la Hamada et les dunes de sables, à la croisée des chemins menant vers Ouargla et l’extrême sud et à 400 mètres d’altitude, cette zone thermale est aujourd’hui un site de convivialité, d’ombrage et de détente pour les populations de la wilaya de Ghardaia et les régions avoisinantes.

Chaque week-end et lors des jours fériés ou des vacances scolaires, des milliers de personnes, pour la plupart âgées, convoitent les bassins thermaux de Zelfana pour se détendre et se ressourcer au contact d’une eau limpide aux propriétés spécifiques susceptibles d’assurer une mise en forme de l’individu.

Phénomène de mode, le thermalisme est devenu en Algérie un véritable signe sociétal qui touche une population croissante à la recherche de cure, de mise en forme et d’autres traitements thérapeutiques.

Les vertus curatives de ses eaux thermales, unanimement reconnues, attirent des milliers d’adeptes aussi bien pour la remise en forme que pour des cures contre certaines pathologies telles que les affections rhumatismales et dermatologiques.

Toutefois, relèvent des acteurs locaux, la situation actuelle de la station thermale de Zelfana ne reflète ni la richesse ni la diversité de ses atouts, en raison d’un manque de structures et d’équipements spécifiques pour le thermalisme.

Dotée d’une capacité d’hébergement de 720 lits, selon les services de la daira, cette localité thermale est loin de répondre aux exigences des curistes et des visiteurs, bien que de nombreux citoyens profitent de l’afflux des curistes pour louer leurs logements et autres garages aux visiteurs en quête de cure thermale.

L’eau thermale de Zelfana, dont la température est de 41,5 degrés et aux vertus avérées, a été à l’origine de l’apparition et la prospérité de cette localité depuis l’apparition du premier forage en 1947.

Une affluence conséquente estimée à plus de 300.000 curistes est constatée annuellement dans cette petite station thermale qui compte uniquement neuf petits hôtels et bungalows et 6 piscines.

Pour de nombreux médecins, le thermalisme constitue également une réponse à de nouveaux enjeux de santé publique, et représente, au même titre que la phytothérapie et l’acupuncture, un traitement médical.

Ils observent que le thermalisme connaît une phase de croissance modérée depuis une dizaine d’années en introduisant les cures thermales comme soin médical et comme thérapie. Cependant, l’absence de médecins spécialisés en la matière freine son développement, soutiennent-ils.

Intégrer le tourisme thermal dans la dynamique de développement Insistant sur le rôle du tourisme national dans la dynamique de développement durable de la région de Zelfana, le chef de Daïra, Abed Kerdjoudj, estime que le thermalisme constitue "un palliatif et un soutien au maintien de l’industrie touristique en période de crise". "Les structures thermales participent à l’attractivité et à l’économie de notre Daira", s’est-il félicité.

Dans le programme de développement à court terme, les pouvoirs publics ont élaboré une stratégie pour l’extension des zones de détente de Zelfana, la facilitation pour les investisseurs pour l’aménagement et la réalisation de nouvelles structures thermales et hôtelières modernes ainsi que la réhabilitation et la rénovation des thermes existants afin d’agrémenter les séjours des curistes et faire de cette destination touristique, qui réunit des sites naturels diversifiés, une des plus importantes du sud Algérien, selon les services de la wilaya.

Des acteurs locaux et des professionnels du secteur dans la région placent de grands espoirs sur la réalisation de projets modernes aux normes universelles qui devront avoir un impact positif sur le secteur et les activités annexes, et devront contribuer à l’enrichissement du produit touristique de la région.

Aujourd’hui, de nouvelles perspectives s’ouvrent aux thermes de Zelfana, avec la création de différents centres de repos pour les travailleurs de nombreuses sociétés et organismes étatiques, prévoient-ils.

La concrétisation des projets prévus par les plans de la zone d’expansion touristique (ZET) pourrait faire de Zelfana un pôle santé-beauté-forme et la première destination de santé et d’écotourisme dans le sud, selon la wilaya.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • IMPLIQUER LA SOCIETE CIVILE DANS LA PREVENTION DE LA TOXICOMANIE...Lire la suite
  • VIEUX KASR : VALORISATION D’UN CHEF-D’ŒUVRE URBANISTIQUE SAHARIEN ...Lire la suite
  • ENSEMENCEMENT D’ALEVINS DU TILAPIA DANS LE LAC DE HASSI BENABDALLAH ...Lire la suite
  • UNIVERSITE DOUARGLA :OUVERTURE PROCHAINE 3 NOUVELLES SPECIALITES...Lire la suite
  • GHARDAIA : PLAIDOYER POUR LA PRESERVATION DU REFERENTIEL RELIGIEUX ...Lire la suite
VIDEO