Accueil ECONOMIE COMMERCE UN OBSERVATOIRE DES OPERATEURS ALGERIENS
COMMERCE

UN OBSERVATOIRE DES OPERATEURS ALGERIENS

26/03 16h09

BECHAR- Un observatoire des opérateurs économiques et des hommes d’affaires algériens en Afrique de l’ouest vient d’être créé, à l’initiative d’une cinquantaine d’opérateurs économiques nationaux en activité dans cette partie du continent africain, a-t-on appris dimanche de son président.

"Nous avons procédé à la création de cette structure dans le but d’intensifier les échanges commerciaux et économiques entre notre pays et différents autres pays de l’Afrique de l’ouest", a affirmé Mohamed Dahaj, dans un entretien téléphonique avec l’APS.

"L’objectif de la démarche est de promouvoir les différents produits industriels, agricoles ou d’élevage algériens auprès d’opérateurs et entreprises économiques de ces pays africains", a précisé M.Dahaj, plus connu dans le milieu des affaires en Afrique de l’ouest sous l’appellation du و’PDG’’.

L’objectif est aussi d’obtenir un accompagnement de l’Etat pour pouvoir développer davantage et intensifier le troc commercial au lieu et place des procédures simples du troc qui s’effectue actuellement avec certains pays de l’Afrique de l’ouest, a-t-il ajouté.

"La démarche se veut un moyen de renforcement des exportations de produits nationaux vers ces pays africains, pour peu que les banques publiques et privées nous soutiennent à travers la facilitation et la simplification des procédures de transferts des fonds de paiement’’, a soutenu M.Dahaj, qui est établi à Niamey (Niger).

L’intensification des échanges commerciaux et économiques entre les operateurs économiques publics et privés des wilayas du sud et l’Afrique du sud est l’autre action qu’il est souhaité de développer à l’avenir au titre des échanges Sud-sud’’, a-t-il expliqué.

Dans ce cadre, "nous avons accueilli avec satisfaction le projet d’ouverture d’un poste frontalier entre l’Algérie et la Mauritanie, pour faciliter le déplacement des personnes et des marchandises et intensifier les échanges commerciaux entre les deux pays, comme annoncé en décembre dernier par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, en ouverture des travaux de la 18ème Session de la Haute commission mixte algéro-mauritanienne’’, a-t-il fait savoir.

Le soutien de l’Etat et des différents organismes économiques nationaux à cette démarche permettront d’ouvrir de nouveaux horizons en matière de confortement des échanges économiques et commerciaux avec l’Afrique de l’ouest, notamment à travers l’élargissement aux wilayas de Bechar et Tindouf du troc avec certains pays de l’Afrique de l’ouest, a estimé M.Dahaj.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • TAM:SELLAL INSPECTE LA STATION TERRESTRE DE TELECOMMUNICATIONS ...Lire la suite
  • SELLAL VISITE UN PERIMETRE AGRICOLE A FEGUARET-EZZOUA ...Lire la suite
  • MISE EN SERVICE DES PROJETS D’ELECTRIFICATION RURALE ET DE GAZ...Lire la suite
  • SELLAL INAUGURE L’USINE DE TRAITEMENT DE GAZ DE HASSI-MOUMENE...Lire la suite
  • SELLAL ENTAME UNE VISITE DE TRAVAIL DANS LA WILAYA DE TAMANRASSET ...Lire la suite
VIDEO