Accueil ECONOMIE TRANSPORT AUSCULTATION DES INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES DE (...)
TRANSPORT

AUSCULTATION DES INFRASTRUCTURES AEROPORTUAIRES DE GHARDAIA

27/03 13h47

GHARDAIA- Les infrastructures aéroportuaires de l’aérodrome international "Moufdi Zakaria" de Ghardaïa seront auscultées par des experts de l’Union européenne à partir du début du mois d’avril prochain, a appris l’APS lundi auprès de la direction des Travaux publics de la wilaya.

Cette auscultation, une procédure obligatoire effectuée tous les vingt ans sur les aérodromes, est un dispositif de contrôle des infrastructures aéroportuaires, notamment l’état de leurs plateformes, les pistes d’atterrissage, les aires de manœuvres et les voies de circulation, selon les normes internationales, a expliqué le directeur des travaux publics, Ali Teggar.

Cette procédure de contrôle sera effectuée par des experts européens, en collaboration avec les équipes de l’organisme nationale de contrôle technique des travaux publics (CTTP) et les ingénieurs des travaux publics locaux, a-t-il ajouté.

Cet audit s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui à la mise en œuvre de l’accord d’association entre l’Algérie et l’UE (P3A) baptisé "Accompagner le CTTP dans la mise en place de systèmes d’aide à la décision pour la gestion du réseau routier et des ouvrages d’arts" et "Accompagner le CTTP dans l’amélioration des techniques d’aménagement et d’homologation liées à la sécurité routière et aéroportuaire".

La démarche contribuera, selon le responsable du secteur des travaux publics de Ghardaïa, à renforcer et maintenir le patrimoine aéroportuaire aux normes exigées par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et également permettre aux experts européens et algériens un échange d’expertise pour le développement de l’entretien et le contrôle des infrastructures aéroportuaires algériennes pour leur sécurisation.

Les analyses et calcul d’indice ainsi que les méthodes de gestion modernes selon les normes et pratiques européennes dans le domaine de l’entretien et la maintenance des infrastructures aéroportuaires et routières seront exposées devant les ingénieurs locaux afin d’actualiser leurs connaissances, a-t-on fait savoir.

Des programmes de jumelage entre l’Organisme national de contrôle technique des travaux publics (CTTP) et des organismes européens similaires ont été lancés l’année dernière, dans le cadre du Programme d’appui à la mise en £uvre de l’accord d’association entre l’Algérie et l’UE (P3A), selon la même source.

Baptisés "Accompagner le CTTP dans la mise en place de systèmes d’aide à la décision pour la gestion du réseau routier et des ouvrages d’arts" et "Accompagner le CTTP dans l’amélioration des techniques d’aménagement et d’homologation liées à la sécurité routière et aéroportuaire", ces deux programmes de jumelage sont financés par l’UE à hauteur de 1,6 million d’euros pour le premier et 1,3 million d’euros pour le second.

Ces deux projets de jumelage sont opérés avec des organismes et des centres d’études et d’expertise relevant du domaine des routes et des infrastructures de France, du Portugal et de Belgique.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • KSAR D’OUARGLA : HATER LE LANCEMENT DE L’ETUDE...Lire la suite
  • ILLIZI COMMEMORE LE 12EME ANNIVERSAIRE DE LA MORT DE BALI ...Lire la suite
  • PROMOUVOIR LES OPPORTUNITES D’INVESTISSEMENT ...Lire la suite
  • GHARDAÏA : 18 MEDECINS SPECIALISTES RENFORCENT LE STAFF MEDICAL ...Lire la suite
  • 3.589 HABITATIONS RURALES EN COURS DE CONSTRUCTION A OUARGLA...Lire la suite
VIDEO