Accueil CULTURE L’ECOLE SOUFIE : ROLE EMINENT DANS LA SAUVEGARDE DE LA (...)
CULTURE

L’ECOLE SOUFIE : ROLE EMINENT DANS LA SAUVEGARDE DE LA NATION

30/03 15h08

OUARGLA- Les participants à un séminaire sur le soufisme, organisé jeudi à Blidet-Amor (Ouargla), ont estimé que l’école soufie en Algérie a joué un rôle éminent dans la sauvegarde de la nation et son référent religieux.

Les intervenants, des Choyoukh de zaouïas, imams et universitaires, ont, lors de cette rencontre tenue au siège de la zaouïa Sidi Mohamed Sayeh, ont souligné que "l’école soufie algérienne a joué un rôle éminent dans la préservation du pays des idées intruses et extrémistes et dans la préservation et la défense de son référent religieux authentique".

Initiée par la fondation caritative éponyme pour l’unité et la solidarité sous le thème "Sidi Mohamed Sayeh vie et £uvre et son impact dans la diffusion des valeurs de tolérance et de citoyenneté", cette rencontre a été l’occasion de valoriser le rôle de l’école algérienne de soufisme, en tant que voie religieuse singulière, basée sur l’ascétisme, la cohésion sociale, et le rejet de toutes formes de violence, d’extrémisme et d’idées intruses et extrémistes.

Cette zaouïa s’est attelée aussi à la propagation des valeurs de tolérance, de promotion de la cohésion sociale, la consolidation des socles du référent religieux national inspiré de l’Islam de modération et de juste milieu. Le représentant du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, Mourad Maïza, a indiqué que le Saint patron Sidi Mohamed Sayeh £uvrait à réconcilier les avis différents et à suivre une méthode pratique dans l’éducation des générations par la diffusion des valeurs de tolérance et de citoyenneté.

"Nous avons en Algérie besoin de promouvoir la tolérance et la citoyenneté", a soutenu M. Maïza, ajoutant que "cette approche a été adoptée par le Président de la République Abdelaziz Bouteflika, à travers la propagation des valeurs de pardon et de mansuétude entre les algériens, ayant contribué à la restauration de la paix et de la sécurité à travers le territoire national".

Les participants ont également soulevé, lors de cette rencontre, plusieurs questions liées au soufisme et son impact concernant la cohésion sociale, et à le rôle des zaouïas dans la stabilité et le développement du pays, en plus d’une conférence sur le référent religieux et sa contribution à la stabilité sociale.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • DON D’UNE ASSOCIATION NATIONALE AUX FAMILLES NECESSITEUSES D’EL-MENEA...Lire la suite
  • KSAR D’OUARGLA : HATER LE LANCEMENT DE L’ETUDE...Lire la suite
  • ILLIZI COMMEMORE LE 12EME ANNIVERSAIRE DE LA MORT DE BALI ...Lire la suite
  • PROMOUVOIR LES OPPORTUNITES D’INVESTISSEMENT ...Lire la suite
  • GHARDAÏA : 18 MEDECINS SPECIALISTES RENFORCENT LE STAFF MEDICAL ...Lire la suite
VIDEO