Accueil ACTUALITES LOCALES TAJ PLAIDE POUR UN "SOUTIEN SOCIAL DIRECT" AUX (...)
LOCALES

TAJ PLAIDE POUR UN "SOUTIEN SOCIAL DIRECT" AUX CATEGORIES VULNERABLES

19/04 15h09

OUARGLA- Le président du parti Tajamoue Amel Djazair (TAJ), Amar Ghoul, a indiqué mercredi à Ouargla que sa formation politique plaidait pour un "soutien social direct" aux catégories vulnérables et à faibles revenus.

S’exprimant lors d’un meeting de campagne à la maison de la Culture Moufdi Zakaria, en prévision des législatives du 4 mai, M.Ghoul a affirmé que sa formation politique proposait un programme nouveau portant sur un "soutien social direct" en faveur des citoyens à faibles revenus et des catégories sociales vulnérables.

Ce programme préconise le soutien des produits de consommation, le logement, la scolarité, le transport et tout ce qui a trait à l’amélioration des conditions de vies des populations à faibles revenus et des catégories vulnérables, et ce dans le cadre de l’entraide sociale et à travers une indemnité mensuelle qui leur serait versée directement pour subvenir à leurs besoins, a-t-il expliqué.

Ce programme, appelé à contribuer à leur assurer "les conditions d’une vie décente", remplacera le soutien assuré par l’Etat à l’ensemble des catégories de la société, y compris la catégorie aisée, a ajouté M.Ghoul.

TAJ suggère, par ailleurs, un plan nouveau visant la résorption du chômage et s’appuyant sur "l’encadrement des demandeurs d’emploi, leur orientation et leur assistance pour l’obtention d’un emploi", soutient le même responsable partisan qui plaide aussi pour le développement de l’agriculture, à travers le soutien et l’accompagnement des fellahs et la prise en charge de leurs préoccupations, notamment en matière d’écoulement et d’exportation de leurs productions, et la possibilité de leur octroyer des "crédits participatifs sans intérêts".

Sur un autre registre, Amar Ghoul a appelé à accélérer la concrétisation de "l’alternative énergétique", adossée au développement des énergies renouvelables, amies de l’environnement, notamment le solaire. Surtout, a-t-il souligné, que l’Algérie recèle les potentialités nécessaires, compétences humaines et ressources naturelles, pour la concrétisation de cet "ambitieux" projet.

Le président de TAJ a mis en avant, dans ce contexte, l’importance de diversifier l’économie nationale hors hydrocarbures et de réhabiliter les régions du Sud et des hauts-plateaux afin de permettre cette "alternative économique nouvelle, impliquant plusieurs secteurs stratégiques".

Au terme de son intervention, Amar Ghoul a indiqué que son parti misait sur la jeunesse pour la concrétisation de son programme, avant d’insister sur la responsabilité des citoyens dans la préservation de l’unité de la nation et de la société, et sur la nécessité de leur position en rang uni face à tout ce qui pourrait constituer une menace pour l’Algérie et sa stabilité.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA : 324 BACHELIERS ORIENTES VERS L’ENS...Lire la suite
  • OUVERTURE"PROCHAINE"DE QUATRE ECOLES D’ALPHABETISATION A TINDOUF ...Lire la suite
  • EL-OUED : UNE PRODUCTION DE 570.000 QX DE CEREALES MOISSONNES...Lire la suite
  • DEPART DE PELERINS DU SUD-EST VERS LES LIEUX SAINTS DE L’ISLAM ...Lire la suite
  • BOUFAROUA-MYELOIS : 1,2 MILLION PALMIERS TRAITES A EL OUED ...Lire la suite
VIDEO