Accueil ECONOMIE LA PROMOTION DE LA RELATION DOUANES-OPERATEURS (...)
ECONOMIE

LA PROMOTION DE LA RELATION DOUANES-OPERATEURS SOULIGNEE A EL-OUED

16/05 14h21

EL-OUED - Les participants à une journée d’information sur le nouveau Code des douanes, dans son volet afférent aux avantages accordés aux opérateurs économiques, ont mis l’accent, mardi à El-Oued, sur l’importance de la promotion de la relation entre l’administration douanière et les opérateurs économiques.

Intervenant lors de cette rencontre régionale tenue à la maison de la culture Mohamed Lamine Lamoudi, le directeur régional des douanes d’Ouargla, a affirmé que ‘’l’amélioration de cette relation entre le corps des douanes algériennes et les opérateurs économiques s’insère au titre de la mise en £uvre de la stratégie de l’administration douanière 2016-2019 visant le développement et le renforcement des ressources économiques nationales.

M. Rachid Kerrouche a ajouté que les nouvelles dispositions prévues dans le code des douanes visent l’accompagnement des opérateurs économiques, notamment les producteurs et les exportateurs, en leur accordant divers avantages et facilités en vue de les encourager à s’orienter vers des investissements créateurs de développement et de richesses, hors hydrocarbures.

Présidant une cérémonie d’octroi de la qualité d’opérateur économique agréé à un investisseur agricole de la wilaya d’El-Oued, le même responsable a évoqué l’importance de la promulgation d’une loi spéciale opérateur économique agréé, susceptible de contribuer à l’allègement des procédures douanières au profit d’opérateurs propriétaires d’entités économiques, dans le but de soutenir l’investissement et de renforcer le partenariat Douanes- entreprises économiques.

Le sous directeur des techniques douanières à la direction régionale des douanes d’Ouargla, Brahim Azzi, a, de son côté, mis en relief l’objectif de la batterie de règlements douaniers mis en place pour moderniser le secteur des douanes et le mettre au diapason des exigences de la conjoncture économique.

Une approche qui requiert, a-t-il dit, la conjugaison des efforts des instances administratives et des institutions publiques pour atteindre le développement durable et asseoir une économie nationale basée sur les facteurs de production et d’exportation.

Au regard de ces mutations économiques, l’appareil douanier est tenu de mettre en £uvre les plans de la stratégie 2016-2019 pour donner une nouvelle impulsion au secteur et lui permettre de contribuer à la dynamique économique créatrice de nouvelles richesses.

Initiée par la chambre de commerce et d’industrie CCI-Souf d’El-Oued, en coordination avec la direction régionale des douanes d’Ouargla et la Chambre algérienne du commerce et de l’industrie (CACI), la rencontre a regroupé les opérateurs et représentants des Chambres de commerce et d’industrie des wilayas de Tamanrasset, Illizi, Ghardaïa, Ouargla et El-Oued.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA : 324 BACHELIERS ORIENTES VERS L’ENS...Lire la suite
  • OUVERTURE"PROCHAINE"DE QUATRE ECOLES D’ALPHABETISATION A TINDOUF ...Lire la suite
  • EL-OUED : UNE PRODUCTION DE 570.000 QX DE CEREALES MOISSONNES...Lire la suite
  • DEPART DE PELERINS DU SUD-EST VERS LES LIEUX SAINTS DE L’ISLAM ...Lire la suite
  • BOUFAROUA-MYELOIS : 1,2 MILLION PALMIERS TRAITES A EL OUED ...Lire la suite
VIDEO