Accueil SOCIETE SANTE PREVENIR LES MALADIES ANIMALES TRANSFRONTALIERES
SANTE

PREVENIR LES MALADIES ANIMALES TRANSFRONTALIERES

22/05 14h49

ILLIZI - Les participants à une journée d’étude sur "la prévention des maladies animales transfrontalières", tenue lundi dans la wilaya déléguée de Djanet (Illizi), ont mis l’accent sur la nécessaire mobilisation des différentes parties concernées pour la lutte et la prévention des maladies transfrontalières.

Placée sous le signe "la santé animale et les maladies épizootiques", cette rencontre, retenue au titre de la célébration de la journée mondiale de biodiversité, a permis aux intervenants, représentants des différents secteurs et acteurs concernés, de mettre l’accent sur la nécessaire adoption de mécanismes efficients à même d’endiguer les maladies transfrontalières au regard de la position géographique limitrophe aux frontières africaines.

Dans son intervention, Moussa Boughrari qui a passé en revue certaines pathologies animales transfrontalières, a appelé à l’intensification des voies de lutte en vue de prémunir aussi bien la santé animale que celle publique dans cette région frontalière.

Pour sa part, Kamel Cherifi, ingénieur à l’Office du parc culturel du Tassili, a donné un aperçu sur la biodiversité et son impact sur l’écosystème et son importance dans la vie de l’homme et de l’animal.

Des intervenants, représentant de l’Office du parc national culturel du Tassili (OPNT), de la conservation des forêts (CF), de la direction des services agricoles (DSA), ont également abordé des volets liés à la biodiversité, les ressources hydriques dans le Tassili N’Ajjer, les maladies épizootiques, les dispositifs réglementaires nationaux et internationaux pour la conservation du patrimoine naturel et la biodiversité dans la région du Tassili.

Cette rencontre qui a eu pour cadre l’Institut spécialisé en formation professionnelle "Brahim Agh Bekedda" de la ville de Djanet s’assigne, entre-autres objectifs, la mise en place de mécanismes techniques et opérationnels pour la prévention des maladies transfrontalières, l’examen des voies de conservation de la biodiversité dans la région du Tassili N’Ajjer, espace de prolifération et de prédilection d’une richesse faunistique et floristique et musée à ciel ouvert, a indiqué le Directeur délégué de la DSA à Djanet, Ayoub Agoud.

Une exposition a, à cette occasion, été organisée pour mettre en exergue les moyens d’inspection vétérinaire, les textes réglementaires dans les secteurs de l’environnement, du commerce et des forêts, en plus de l’exposition des documents et dépliants mettant en relief la biodiversité et les voies de sa conservation, ainsi que sur les maladies animales transfrontalières et celles à transmission hydrique (MTH).

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA : 324 BACHELIERS ORIENTES VERS L’ENS...Lire la suite
  • OUVERTURE"PROCHAINE"DE QUATRE ECOLES D’ALPHABETISATION A TINDOUF ...Lire la suite
  • EL-OUED : UNE PRODUCTION DE 570.000 QX DE CEREALES MOISSONNES...Lire la suite
  • DEPART DE PELERINS DU SUD-EST VERS LES LIEUX SAINTS DE L’ISLAM ...Lire la suite
  • BOUFAROUA-MYELOIS : 1,2 MILLION PALMIERS TRAITES A EL OUED ...Lire la suite
VIDEO