Accueil ECONOMIE ENTREPRISES 1.054 PROJETS AVALISES DEPUIS 2011
ENTREPRISES

1.054 PROJETS AVALISES DEPUIS 2011

31/05 17h48

OUARGLA- Au moins 1.054 projets d’investissement ont été avalisés depuis 2011 dans la wilaya d’Ouargla, à la faveur de la dynamique qu’a connue l’investissement avec la promulgation de la loi 11-11 du 18 juin 2011, a-t-on appris mercredi auprès de la direction locale de l’Industrie et des Mines (DIM).

Cette dynamique s’est aussi traduite par le dépôt d’un grand nombre de dossiers d’investissement au niveau des services de la DIM, a assuré le directeur de wilaya du secteur, Abdelaziz Harrouz. Le même responsable a fait état de la concrétisation de 205 projets, versés dans différents créneaux, dont l’agro-alimentaire, le bâtiment et les travaux publics et le tourisme, et de l’entrée en service de 25 autres ayant permis de générer, à fin 2016, plus de 1.200 emplois. Néanmoins, près de 300 opérations d’investissement, localisées au niveau des zones d’activités des communes d’Ain El-Beida, dans la périphérie d’Ouargla, et de Nezla, dans le Grand Touggourt, accusent un retard dans la réalisation du fait de certaines contraintes, notamment l’établissement du permis de lotissement, a-t-il déploré. L’opération de retrait des titres officiels d’exploitation aux promoteurs se poursuit depuis novembre dernier, leur permettant de donner forme à leurs projets, en plus de leur accompagnement et suivi, pour permettre aux nouvelles entités économiques d’entrer en phase de production effective à compter de l’année prochaine 2018, a indiqué M.Harrouz. Il est attendu le lancement prochain d’une opération de réhabilitation de la zone industrielle de la commune de Hassi-Benabdallah (500 hectares) pour laquelle il est actuellement procédé au choix de l’entreprise réalisatrice, en plus de la réhabilitation des zones d’activités des communes d’Ain El-Beida et Nezla, en attente du déblocage des enveloppes nécessaires à cette opération, a poursuivi le DIM. Le tissu industriel de la wilaya d’Ouargla s’est vu renforcé par l’entrée en service, au début du mois du Ramadhan, d’une laiterie privée, en plus de la conclusion par des entités économiques locales de conventions d’investissement et de coopération avec des entreprises étrangères, à l’instar de l’unité des dattes (Taibet), l’usine de fabrication de chlore (Hassi-Benabadallah) et l’usine de fabrication de pylônes électriques (Mégarine). La wilaya d’Ouargla dispose, entre-autres potentialités, d’une assiette foncière de 1.311 hectares répartis sur 12 zones d’activités dédiées à l’investissement, en plus de trois zones d’expansion touristiques de 122 ha, selon les données de la DIM. 

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • TINDOUF : ENTREE EN ACTIVITE D’UNE UNITE DE LAIT DE CHAMELLE...Lire la suite
  • ACHEVEMENT DE L’ETUDE DE PROTECTION DE TINDOUF CONTRE LES INONDATIONS ...Lire la suite
  • UN VOL REGULIER ENTRE OUARGLA ET LES LIEUX SAINTS DE L’ISLAM EN OCTOBRE ...Lire la suite
  • 317 NOUVEAUX ETUDIANTS ATTENDUS AU CENTRE UNIVERSITAIRE DE TINDOUF...Lire la suite
  • FIEVRE APHTEUSE :UN PROGRAMME PREVENTIF EN COURS D’EXECUTION A TINDOUF...Lire la suite
VIDEO