Accueil SOCIETE SANTE L’ETAT POURSUIVRA SES EFFORTS POUR REALISER LES CENTRES (...)
SANTE

L’ETAT POURSUIVRA SES EFFORTS POUR REALISER LES CENTRES ANTICANCEREUX

5/06 08h51

BECHAR- Le ministre de la Santé, de la Population et la Réforme hospitalière, Mokhtar Hazbellaoui, a affirmé lundi à Bechar que l’Etat poursuivra ses efforts en matière de réalisation et d’équipement de centres anticancéreux, dans le cadre de l’application du programme du Président de la République.

"La réception récemment des équipements nécessaires, à savoir 22 accélérateurs destinés à la radiothérapie, constitue une importante phase dans la concrétisation de ce programme et de son volet +Plan cancer+, et ce, pour offrir des soins de qualité aux cancéreux au niveau de leurs régions", a-t-il indiqué lors de sa visite du chantier de réalisation du centre anticancéreux (CAC) de Bechar.

Au niveau de ce site, dont le chantier est à l’arrêt depuis le 18 mai pour cause de non paiement des créances de l’entreprise publique réalisatrice, en l’occurrence Cosider, et qui s’élèvent à plus d’un (1) milliard DA, le membre du gouvernement a pris la décision de la prise en charge de cette situation en demandant toutefois la reprise des travaux du projet et sa livraison dans les délais prévus, à savoir en juin 2018.

Les travaux de ce projet, qui accusent actuellement un taux d’avancement de 85%, seront relancés incessamment par la prise en charge de la finalisation du bloc destiné à la radiothérapie, dont les équipements sont déjà prêts à être installés pour la prise en charge des 200 cancéreux de la wilaya, a-t-on signalé.

Le CAC de Bechar, qui fait partie d’un vaste programme de réalisation de huit (8) structures similaires, à savoir ceux d’Adrar, Tlemcen, Sidi Bel-Abbès, El-Oued, Tizi-Ouzou, Chlef, Laghouat et Oran, totalisent un nombre de 27 accélérateurs (équipements de radiothérapie), d’un coût global de réalisation de plus de 48 milliards DA, en plus de 12 milliards DA pour leur équipement, contribuera une fois mis en service, en juin 2018, à une meilleure prise en charge des différentes pathologies cancéreuses dans la région, ont soutenu des responsables du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Le programme de prévention et de lutte contre ces pathologies, qui s’inscrit dans le cadre du "Plan Cancer", a permis la réception de quatre (4) autres CAC, à Sétif, Batna, Annaba et Ouargla, équipés avec une dizaine d’accélérateurs et un télé-cobalt, avec un investissement public de plus de huit (8) milliards DA pour ceux de Sétif, Batna et Ouargla, tandis que celui de Annaba a bénéficié d’un financement saoudien, a-t-on expliqué.

Inauguration du centre d’hémodialyse de Kenadza Auparavant M. Hazbellaoui avait inauguré le centre d’hémodialyse du chef lieu de la commune de Kenadza (18 km au sud de Bechar), doté de quatre (4) générateurs.

Cette structure vient s’ajouter aux six (6) centres similaires répartis à travers plusieurs localités de la wilaya et qui totalisent 53 générateurs destinés à la prise en charge de 239 insuffisants rénaux recensés. Sur site, le ministre a donné de fermes instructions pour l’optimisation des équipements dans la perspective d’une meilleure prise en charge des malades.

A l’hôpital "Tourabi Boudjemaa", à Bechar, d’une capacité de 240 lits, le membre du gouvernement a pris connaissance des travaux d’extension de cette structure hospitalière grâce à un don saoudien. Ce projet, qui a été entamé depuis deux mois, connaît un taux d’avancement de ses travaux de 30 % et sera livré avant la fin de l’année en cours.

Il sera marqué par la réalisation de trois (3) niveaux, à savoir ceux de radiologie et scanner, le bloc opératoire et les soins intensifs, dotés d’équipements ultra modernes, de quoi permettre une meilleure prise en charge des malades de la région, selon la présentation faite au ministre par les responsables des deux entreprises réalisatrices du projet.

A la clinique ophtalmologique internationale, fruit d’une coopération algéro-cubaine, M. Hazbellaoui s’est longuement intéressé aux processus de prise en charge des différentes maladies ophtalmologiques et aux prestations offertes aux malades par cette structure d’envergure régionale.

Depuis le début de cette année, 12.836 consultations générales ont été réalisées par les spécialistes de cette clinique, 18.444 autres consultations spécialisées, 115 opérations de chirurgie réfractive, 816 traitements de cas de malades par laser et 3.932 opérations chirurgicales des yeux ont été effectuées jusqu’à la fin du mois de mai dernier par les 64 spécialistes et autres personnels paramédicaux de cette structure.

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a achevé sa visite de travail d’une journée à Bechar par une rencontre avec les représentants de la presse nationale, lors de laquelle il a mis l’accent sur les efforts de l’Etat pour offrir une meilleure prise en charge des malades, ainsi que des structures de santé permettant d’offrir des soins de qualité au citoyen.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA : 324 BACHELIERS ORIENTES VERS L’ENS...Lire la suite
  • OUVERTURE"PROCHAINE"DE QUATRE ECOLES D’ALPHABETISATION A TINDOUF ...Lire la suite
  • EL-OUED : UNE PRODUCTION DE 570.000 QX DE CEREALES MOISSONNES...Lire la suite
  • DEPART DE PELERINS DU SUD-EST VERS LES LIEUX SAINTS DE L’ISLAM ...Lire la suite
  • BOUFAROUA-MYELOIS : 1,2 MILLION PALMIERS TRAITES A EL OUED ...Lire la suite
VIDEO