Accueil SOCIETE SOLIDARITE RAMADHAN A OUARGLA : D’INTENSES ACTIONS CARITATIVES ET (...)
SOLIDARITE

RAMADHAN A OUARGLA : D’INTENSES ACTIONS CARITATIVES ET DE SOLIDARITE

17/06 08h59

OUARGLA- De nombreuses associations de la wilaya d’Ouargla se lancent en ce mois de Ramadhan dans des activités de solidarité en s’employant notamment à servir des repas d’Iftar aux nécessiteux et aux passagers.

Cet élan de solidarité est également traduit par des initiatives personnelles de bienfaiteurs qui s’attèlent, parfois même sans être très nantis, à offrir des repas d’Iftar aux nécessiteux et aux passagers, en s’engageant, depuis le début du Ramadhan, à l’ouverture de restaurants de solidarité et l’aménagement d’espaces pour l’accueil des jeûneurs.

Parmi les actions de solidarité, le site d’Iftar aménagé par l’association "Chabab El-Kheir" (jeunes bienfaiteurs) de Rouissat à l’entrée de la gare routière "11 décembre 1960" à Ouargla, pour accueillir les passagers et les nécessiteux et leur donner la possibilité de rompre leur jeûne dans de bonnes conditions.

L’association, qui s’est attelée depuis sa création à apporter différentes formes d’aides humanitaires aux nécessiteux et aux passagers, dont les migrants africains transitant par Ouargla, entend par son geste créer une ambiance conviviale ou les invités et nécessiteux puissent trouver quelque peu la chaleur du foyer, a expliqué le vice-président de l’association, Mohamed Lamine Bendania.

Trois espaces ont été retenus cette année par l’association au niveau de la RN-49, sur l’axe reliant Hassi-Messaoud au Sud-est et Ghardaïa à l’Ouest, à l’entrée de la gare routière et au niveau de l’axe routier reliant la cité Ennasr à la ville d’Ouargla, où près de 600 repas chauds sont servis quotidiennement au profit des nécessiteux.

Quelque 120 jeunes, mobilisés par l’association Chabab El-Kheir pour contribuer à la réussite de cette action humanitaire, ont salué l’humanisme démontré par les Algériens aux quatre coins du pays. Parmi les participants, réquisitionnés par téléphone ou via les réseaux sociaux, le jeune Moundir Bensaci, 24 ans, n’a pas caché sa joie de "mettre la main à la pâte" pour offrir des repas et donner le sourire aux nécessiteux en leur créant un cadre d’Iftar collectif, avec des nationaux et des étrangers.

Plus au Nord, dans la daïra de N’goussa (25 km d’Ouargla), l’association "Ayadi Khadra" (mains vertes) contribue, de son coté, à servir en ce mois sacré du Ramadhan, selon ses capacités, 30 repas/ jour au profit de passagers et de nécessiteux. L’association envisage l’organisation aussi, avant la fin de ce mois, d’un repas d’Iftar collectif au profit des pensionnaires du centre des personnes âgées à El-Hadeb (commune de Rouissat), a révélé le président de l’association Djelloul Cherâa.

La solidarité s’enracine en milieu juvénile Conscients de la portée religieuse de ce mois de Ramadhan, les jeunes d’Ouargla se portent, en cette période, volontaires pour encadrer bénévolement les restaurants de solidarité ouverts pour la circonstance à travers diverses régions de la wilaya d’Ouargla, à l’exemple de celui ouvert au lieu dit "Quatre chemins" à Ouargla, ou sont offerts des repas d’Iftar aux nécessiteux, passagers, aux déplacés syriens et aux migrants africains. Encadré par une trentaine de jeunes, des étudiants pour la plupart, ce restaurant offre plus de 150 repas par jour aux jeûneurs, dont des passagers, des démunis, des migrants africains et des familles syriennes pour lesquelles a été aménagé un coin "spécial familles", a fait savoir le président de l’association "Ness El-Kheir", Mohamed Benazzouz.

Les actions caritatives des associations de la wilaya d’Ouargla se prolongent souvent à d’autres prestations, à l’instar de la dernière association précitée, dont l’action se poursuit également pour le repas du S’hour (précédant la reprise du jeûne), en mettant à la disposition des usagers de la route, notamment ceux empruntant notamment la RN-49 reliant Hassi-Messaoud à Ouargla, un plat de couscous accompagné d’une boite de lait et d’une autre de jus de fruits, a ajouté la même source.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA:LE TOURISME D’AFFAIRE, UN VERITABLE POTENTIEL A DEVELOPPER ...Lire la suite
  • UNE EQUIPE MEDICALE DU CHU DE TIZI-OUZOU A PIED D’OUVRE A GHARDAÏA ...Lire la suite
  • TAM :1.841 FEMMES ONT BENEFICIE DU DISPOSITIF DU MICROCREDIT ...Lire la suite
  • ILLIZI : CONSULTATIONS EN OPHTALMOLOGIE PAR UNE EQUIPE ALGERO-SUISSE...Lire la suite
  • TAM:DIVERS PROJETS RETENUS POUR IMPULSER LA DYNAMIQUE DE DEVELOPPEMENT ...Lire la suite
VIDEO