Accueil SOCIETE LEÏLAT EL-KADR, RITUEL DE TRADITIONS ANCESTRALES
SOCIETE

LEÏLAT EL-KADR, RITUEL DE TRADITIONS ANCESTRALES

21/06 12h06

LAGHOUAT - leïlat el-kadr (nuit du destin) represente un repere du calendrier des rites et coutumes de la population de laghouat qui s’emploie a les perpetuer pour cimenter les liens sociaux.

cette veillee religieuse ne peut passer inaperçue chez les laghouatis qui, tres attaches a leurs traditions, mettent a profit cette nuit pour renforcer les aspects de solidarite et d’entraide, d’ancrer les preceptes de l’islam parmi les generations montantes, a l’exemple du jeune de l’enfant, et d’organiser, via des associations caritatives et benevoles, des campagnes de circoncision collective d’enfants dans une ambiance conviviale.

de nombreux habitants de laghouat s’attachent aussi, en cette nuit, a l’organisation d’un "iftar" collectif (repas de rupture du jeune), suivi de la lecture en groupe du saint coran, ponctuee des implorations de dieu d’accorder pardon et misericorde aux parents et proches disparus.

ces actes de bienfaisance marquant l’ambiance ramadhanesque sont accompagnes, dans la partie sud de la wilaya de laghouat, par une tradition a travers laquelle l’on donne l’occasion aux enfants d’inviter leurs amis a des repas d’iftar, pour ancrer des leur jeune age le sens du partage, et dans la partie nord de la wilaya, par la preparation d’une boisson locale rafraichissante appelee "gataa el-berd".

ces pratiques ancestrales durant le mois de ramadan s’ajoutent aux traditionnelles soirees familiales et regroupements entre voisins et amis autour d’un the agremente de gateaux traditionnels.

les jeunes de la region accomplissent, de leur cote, des activites caritatives et des actions de solidarite, a l’instar de l’organisation, en cette nuit du 27 du mois de ramadan, de fetes et receptions en l’honneur des laureats des differents examens scolaires et concours.

un evenement a haute portee spirituelle et sociale pour m. ahmed benseghir, directeur-adjoint du centre national de recherches en sciences islamiques et civilisation de laghouat, la revivification des traditions sociales a travers la celebration de cette nuit denote de la sacralite de l’evenement et de la portee socioreligieuse de la commemoration d’evenements sociaux, sans enfreindre les habitudes et les regles religieuses.

nombreux sont les gens qui optent pour l’organisation, le 27 du mois de ramadhan, d’evenements sociaux, a l’instar de reglements de litiges, et ce dans le climat de ferveur et de serenite enveloppant cette circonstance de dimension religieuse, a-t-il ajoute.

regrettant que sa celebration commence ces derniers temps a s’estomper, hadj brahim, 67 ans, un fidele de la mosquee و’hodeifa ben yeman’’ a laghouat, estime que cette celebration de la leilat el-qadr fait partie de ces occasions contribuant au raffermissement des liens, l’echange de visites et la consolidation de la cohesion sociale’’.

certaines coutumes occupent encore une bonne place au calendrier des fetes nationales et socioreligieuses, comme la lecture collective du saint-coran et les visites des adeptes aux zaouïas disseminees a travers la wilaya, a l’instar des tidjania, taïbia, rahmania, chadhlia et al-azzouzia, pour la celebration de cette nuit a haute portee religieuse, soutient hadj brahim.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • TINDOUF : ENTREE EN ACTIVITE D’UNE UNITE DE LAIT DE CHAMELLE...Lire la suite
  • ACHEVEMENT DE L’ETUDE DE PROTECTION DE TINDOUF CONTRE LES INONDATIONS ...Lire la suite
  • UN VOL REGULIER ENTRE OUARGLA ET LES LIEUX SAINTS DE L’ISLAM EN OCTOBRE ...Lire la suite
  • 317 NOUVEAUX ETUDIANTS ATTENDUS AU CENTRE UNIVERSITAIRE DE TINDOUF...Lire la suite
  • FIEVRE APHTEUSE :UN PROGRAMME PREVENTIF EN COURS D’EXECUTION A TINDOUF...Lire la suite
VIDEO