Accueil SOCIETE SANTE ADRAR:1809 PIQURES DE SCORPIONS DEPUIS JANVIER
SANTE

ADRAR:1809 PIQURES DE SCORPIONS DEPUIS JANVIER

9/07 14h15

ADRAR- Plus de 1.800 piqures de scorpions à travers la wilaya d’Adrar, ayant causé 6 décès dans la commune frontalière de Bordj Badji-Mokhtar (extrême Sud d’Adrar), ont été enregistrés depuis le début de l’année en cours, a-t-on appris dimanche auprès de la direction locale du secteur de la Santé.

Les cas mortels d’envenimation scorpionique ont été relevés durant les mois de mai (5 cas) et de juin (1 cas) et ont touché des enfants âgés entre 4 mois et 9 ans, décédés en dépit du fait qu’ils aient été évacués vers les structures de santé et y ont reçu les soins nécessaires, a précisé le représentant du bureau de la prévention à la direction de la santé, Mohamed Seddiki.

Le décès de ces enfants est déploré en raison notamment de l’absence à l’établissement public de proximité de Bordj Badji-Mokhtar du sérum (mexicain) adapté au traitement du type de venin des scorpions répandus dans la région de Bordj Badji Mokhtar, actuellement indisponible, a-t-il expliqué.

Le même responsable a fait état de la disponibilité par contre, et en quantité suffisante, du sérum anti-venin de scorpion, de fabrication nationale, et ce dans toutes les structures de santé, sauf qu’il n’est pas adapté à la particularité du venin des scorpions existant dans la région de Bordj Badji Mokhtar, sans compter celle de la région voisine de Timiaouine.

L’épidémiologiste Mohamed Mabrouki a mis l’accent, pour sa part, sur le renforcement de la vigilance sanitaire, le respect des consignes de prévention sanitaire de l’envenimation due aux scorpions, le non recours aux procédés thérapeutiques traditionnels dans le traitement des piqures de scorpions, en plus de veiller à l’hygiène du milieu et d’intensifier les campagnes de sensibilisation sur les dangers de cet insecte nuisible.

Les piqures de scorpions sont en nette hausse dans la wilaya d’Adrar ou il est fait état de 1.809 cas durant le premier semestre de 2017, contre 1.579 cas durant toute l’année 2016, selon la même source.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • TINDOUF : ENTREE EN ACTIVITE D’UNE UNITE DE LAIT DE CHAMELLE...Lire la suite
  • ACHEVEMENT DE L’ETUDE DE PROTECTION DE TINDOUF CONTRE LES INONDATIONS ...Lire la suite
  • UN VOL REGULIER ENTRE OUARGLA ET LES LIEUX SAINTS DE L’ISLAM EN OCTOBRE ...Lire la suite
  • 317 NOUVEAUX ETUDIANTS ATTENDUS AU CENTRE UNIVERSITAIRE DE TINDOUF...Lire la suite
  • FIEVRE APHTEUSE :UN PROGRAMME PREVENTIF EN COURS D’EXECUTION A TINDOUF...Lire la suite
VIDEO