Accueil ECONOMIE AGRICULTURE OUARGLA : PERSPECTIVES "PROMETTEUSES" POUR L’ARBORICULTURE
AGRICULTURE

OUARGLA : PERSPECTIVES "PROMETTEUSES" POUR L’ARBORICULTURE FRUITIERE

30/07 13h37

OUARGLA- L’arboriculture fruitière a enregistré ces dernières années un essor "remarquable" dans la wilaya d’Ouargla augurant de perspectives "prometteuses" pour ce segment cultural, estime-t-on à la direction locale des services agricoles (DSA).

Ce développement est reflété par l’engouement des agriculteurs sur ce type d’agriculture et l’extension continue des superficies dédiées à l’arboriculture fruitière, outre celles déjà intégrées dans les palmeraies, a-t-on expliqué.

Concentrée principalement dans les régions de N’goussa, Sidi-Khouiled, Hassi-Messaoud, Touggourt et, à un moindre degré, celles d’Ouargla, Taibet et El-Hedjira, cette activité a porté déjà sur le développement de sept espèces arboricoles, à savoir le pommier, le figuier, le poirier, le grenadier, l’abricotier, le pêcher et le prunier, en plus d’autre superficies dédiées à la viticulture, fait savoir la DSA. L’on fait état, à ce titre, de l’extension de la surface arboricole de 550 hectares (dont 336,6 ha productives) l’année dernière, à 564 ha (dont 345 ha productifs) cette saison.

Cette tendance s’est accompagnée d’un accroissement de l’effectif arboricole fruitier de 60.576 arbres la saison écoulée à plus de 63.376 arbres cette saison, dont un patrimoine de 38.540 en phase de production, a-t-on ajouté. Selon la même source, la campagne de cueillette, lancée en mai dernier, a donné lieu jusqu’ici à une récolte de plus de 10.280 quintaux (QX) de fruits, notamment les abricots, les pêches et les prunes, en hausse par rapport à la campagne précédente où avait été réalisée une production de 10.069 QX de différents fruits dans la région.

S’agissant de la filière viticole, le raisin de table notamment, elle occupe une superficie de 47 ha, dont la campagne de vendange a touché jusqu’ ici huit (8) ha, avec une production de plus de 2.400 QX de raisin de table.

Les responsables du secteur de l’agriculture ont imputé ces résultats "encourageants" à l’intérêt croissant porté par les arboriculteurs aux différentes formes d’aides accordées par l’Etat, dont l’organisation de sessions techniques et de vulgarisation au niveau du centre de formation et de vulgarisation agricole de Sidi-Mahdi (Touggourt).

Des cours théoriques et pratiques sur les techniques modernes de développement agricole, notamment arboricole, sont prodiguées aux fellahs lors de ces sessions, signale la même source.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA:LE TOURISME D’AFFAIRE, UN VERITABLE POTENTIEL A DEVELOPPER ...Lire la suite
  • UNE EQUIPE MEDICALE DU CHU DE TIZI-OUZOU A PIED D’OUVRE A GHARDAÏA ...Lire la suite
  • TAM :1.841 FEMMES ONT BENEFICIE DU DISPOSITIF DU MICROCREDIT ...Lire la suite
  • ILLIZI : CONSULTATIONS EN OPHTALMOLOGIE PAR UNE EQUIPE ALGERO-SUISSE...Lire la suite
  • TAM:DIVERS PROJETS RETENUS POUR IMPULSER LA DYNAMIQUE DE DEVELOPPEMENT ...Lire la suite
VIDEO