Accueil CULTURE PATRIMOINE BECHAR : CREATION D’UNE BANQUE DE DONNEES SUR LE (...)
PATRIMOINE

BECHAR : CREATION D’UNE BANQUE DE DONNEES SUR LE PATRIMOINE MATERIEL

8/10 13h30

BECHAR- Une banque de données sur le patrimoine matériel vient d’être créée par le secteur de la culture de la wilaya de Bechar, sur la base d’une vaste opération d’inventaire de ce patrimoine, a-t-on appris dimanche auprès de la direction locale du secteur.

La création de cette banque de données est un moyen de suivi et de protection de la déperdition d’une centaine de sites et espaces d’une réelle valeur historique, comme c’est le cas des 129 ksour et autres sites historiques et archéologiques inventoriés à travers les 21 communes de la wilaya, a-t-on précisé.

L’opération, menée par des experts de l’office national de gestion et d’exploitation des biens culturels protégés (ONGEBCP), a permis aussi le rajout à la liste de trois (3) autres sites à classer au registre du patrimoine national matériel, à savoir les ksour de Wakda dans la commune de Bechar, et ceux d’El-Ouata et Igli dans les communes éponymes, a-t-on signalé.

L’on compte actuellement trois sites classés au patrimoine national, à savoir les ksour de Kenadza, Béni-Abbes et Taghit, tandis que le schéma de protection des stations de gravures rupestres de la région de Taghit (97 km au sud de Bechar) est en voie d’être approuvée par les instances nationales pour sa concrétisation, selon la même source.

Ainsi, et dans le cadre de la constitution de cette banque de données et d’informations sur le patrimoine matériel de la région, 129 ksour et sites historiques et archéologiques ont été recensés et inventoriés pour les besoins aussi des recherches scientifiques et surtout de protection et de pérennisation, a-t-on ajouté à la direction de la Culture.

Outre cette initiative, une opération de sensibilisation de la population sur la nécessité de dons et dépôt de pièces historiques, est lancée par la direction de la Culture, pour l’enrichissement du musée de la wilaya, réalisée depuis plus de cinq années dans le but de son ouverture et de la mise en valeur de la connaissance, de la compréhension et de la gestion du patrimoine naturel, archéologiques, historique et culturel de la région, a-t-on fait savoir à la direction de wilaya du secteur.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • DEUX STRUCTURES DE L’ANP BAPTISEES DE NOMS DE CHOUHADA A ADRAR...Lire la suite
  • 11 DECEMBRE 1960 : RESSUSCITER ET GLORIFIER L’HISTOIRE...Lire la suite
  • DEUX OPERATIONS D’ABLATION DU CANCER DE LA GORGE A TOUGGOURT...Lire la suite
  • ELECTRIFICATION AGRICOLE : UN LINEAIRE DE 300 KM REALISE A LAGHOUAT...Lire la suite
  • LE SPORT,UN MOYEN DE PROMOUVOIR LA DESTINATION SAOURA ...Lire la suite
VIDEO