Accueil ECONOMIE AGRICULTURE ENCOURAGER L’AQUACULTURE COMME RESSOURCE SUPPLEMENTAIRE
AGRICULTURE

ENCOURAGER L’AQUACULTURE COMME RESSOURCE SUPPLEMENTAIRE

8/10 15h30

EL-OUED- Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui, a mis l’accent dimanche à El-Oued sur l’intérêt d’encourager les activités aquacoles en tant que ressource supplémentaire pour l’économie nationale.

"Il appartient d’encourager l’aquaculture par la généralisation de l’ensemencement d’alevins dans les bassins d’irrigation agricole, un segment d’activité pouvant constituer une ressource supplémentaire pour l’économie nationale", a indiqué le ministre lors de l’inspection de divers projets agricoles dans le cadre de la seconde journée de sa visite de travail dans la wilaya.

Pour M. Bouazgui, cette option devra être accompagnée de mesures incitatives en direction des agriculteurs pour les impliquer dans l’activité aquacole et intégrer cette filière dans les segments culturaux, en tant qu’activité d’investissement prometteuse.

Accompagné du ministre du Pouvoir populaire pour la production agricole et les Terres de la République bolivarienne du Venezuela, Wilmar Alfredo Castro Soteldo, le ministre de l’agriculture a affirmé que son département s’attelait à la mise en œuvre d’un programme de formation et de vulgarisation (session de formation) en direction des fellahs désirant investir dans la filière aquacole.

Cette formation spécialisée leur permettra de s’initier et de s’imprégner des mécanismes techniques appropriés et performants pour l’ensemencement d’alevins et de poissons dans les bassins d’irrigation agricole à eau douce, a estimé M.Bouazgui.

Pour ce faire, a-t-il indiqué, "des facilités administratives et mesures incitatives pratiques seront envisagées en faveur des investisseurs dans l’aquaculture, dont le financement du projet d’ensemencement et son suivi continu par des spécialistes". Le ministre a, en outre, mis en exergue la contribution de ces activités dans l’accroissement de la production agricole du fait de l’exploitation des eaux d’élevage aquacole riches en produits organiques dans la fertilisation des terres arables.

Le ministre vénézuélien a, de son coté, indiqué que "l’Algérie recèle d’importants atouts dans le domaine agricole, dans ses volets agricole et d’élevage, qui incitent à lier le partenariat et la coopération entre les deux pays".

"Il est important d’arrêter un plan d’action permettant l’échange d’expériences entre les deux pays, notamment dans les volets de développement de la céréaliculture et de l’élevage ovin, et de tirer profit de l’expérience algérienne dans le développement agricole", a souligné le même responsable vénézuélien.

Mettant à profit cette visite dans la wilaya d’El-Oued, la délégation ministérielle a inspecté une exploitation agricole privée dans la région de Zemlat El-Faras, dans la périphérie d’El-Oued, qui s’étend sur 861 hectares, dont 344 ha irrigués.

L’exploitation compte une richesse arboricole fruitière consistant en 30.000 palmiers productifs et 15.000 oliviers, irrigués à partir de 7 forages et 18 puits traditionnels.

Le ministre de l’agriculture, qui a visité le jardin botanique récréatif de la commune d’El-Oued, a mis en avant la nécessaire exploitation, par les investisseurs, de pareils espaces forestiers pour préserver la richesse sylvicole et ouvrir de nouvelles perspectives d’investissement, créatrices d’emplois.

Au terme de sa tournée, la délégation ministérielle a visité une exploitation agricole privée à El-Gueddachi-Est, dans la commune de Robbah, dédiée à la production de diverses productions agricoles. Celle-ci renferme 300 palmiers dattiers, 400 oliviers, 200 orangers et citronniers, 20 serres pour la plasticulture, en plus d’une surface de 8 ha dédiée aux cultures fourragères et 12 ha aux cultures maraichères, selon la fiche technique de cette exploitation.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • DEUX STRUCTURES DE L’ANP BAPTISEES DE NOMS DE CHOUHADA A ADRAR...Lire la suite
  • 11 DECEMBRE 1960 : RESSUSCITER ET GLORIFIER L’HISTOIRE...Lire la suite
  • DEUX OPERATIONS D’ABLATION DU CANCER DE LA GORGE A TOUGGOURT...Lire la suite
  • ELECTRIFICATION AGRICOLE : UN LINEAIRE DE 300 KM REALISE A LAGHOUAT...Lire la suite
  • LE SPORT,UN MOYEN DE PROMOUVOIR LA DESTINATION SAOURA ...Lire la suite
VIDEO