Accueil ECONOMIE AGRICULTURE OUARGLA : PROCHAINE EXPERIENCE D’ENGRAISSEMENT DE (...)
AGRICULTURE

OUARGLA : PROCHAINE EXPERIENCE D’ENGRAISSEMENT DE CREVETTES

9/10 13h33

OUARGLA - Une nouvelle expérience d’engraissement de larves de la crevette d’eau douce "Gammare" produite en Algérie sera lancée prochainement par la ferme aquacole pilote de Hassi-Benabdallah (Ouargla), a-t-on appris lundi des responsables de cette ferme.

Un lot de près de 200.000 larves de crevettes a été acheminé la semaine dernière de la ferme aquacole d’El-Marsa (Skikda), consacrée à l’élevage de larves de ce crustacé vers cette région du Sud du pays après la réussite d’autres lots destinés à l’engraissement durant les années 2015, 2016 et 2017, provenant des Etats-Unis d’Amérique (USA), a expliqué le responsable de cette ferme, Messaoud Kachi.

L’opération permettra la confirmation du processus d’acclimatation de ces larves d’élevage national (Skikda) en eau saumâtre du Sud du pays et la réussite de l’engraissement de cette espèce considéré économique, car ne nécessitant pas le pompage et le changement chaque jour de l’eau, a-t-il expliqué.

La faisabilité de l’opération permettra aussi bien le renoncement à l’importation de cette espèce de l’étranger, à coûts très élevés, la maitrise au niveau local du processus de production, depuis l’éclosion, l’engraissement puis la commercialisation au niveau des fermes aquacoles de Skikda et Ouargla.

Cette opération sera également mise à profit par les investisseurs pour le développement de ce type d’élevage aquacole et l’initiation aux protocoles et techniques de production.

La production de la crevette à pattes blanches (Gammare), lancée en 2016 avec succès à la ferme aquacole de Hassi-Benabdallah, a donné lieu à une production de près d’une (1) tonne de crevettes, selon le directeur de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya d’Ouargla, Nadir Korichi.

Cette production a été orientée à des fins de vulgarisation et de sensibilisation des opérateurs sur l’importance d’investir dans ce créneau et de développer l’aquaculture, à la faveur de la disponibilité d’importantes potentialités à même de permettre la réalisation des objectifs escomptés, a-t-il souligné.

Réceptionnée en janvier 2016, la ferme aquacole d’élevage de la crevette d’eau douce de Hassi-Benabadallah représente un projet économique و’prometteur’’ pour l’élevage de ce type de crustacés, à même de contribuer au transfert de connaissances et d’expériences techniques sur ce type d’élevage.

D’une capacité de production annuelle de 20 à 30 tonnes de crevettes, cette ferme renferme une série de structures, à l’instar d’un centre de recherches, de bassins d’élevage et d’engraissement, une unité de production d’aliments et trois laboratoires dédiés aux volets d’étude et d’examens génétique, microbiologique et hydrique.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • DEUX STRUCTURES DE L’ANP BAPTISEES DE NOMS DE CHOUHADA A ADRAR...Lire la suite
  • 11 DECEMBRE 1960 : RESSUSCITER ET GLORIFIER L’HISTOIRE...Lire la suite
  • DEUX OPERATIONS D’ABLATION DU CANCER DE LA GORGE A TOUGGOURT...Lire la suite
  • ELECTRIFICATION AGRICOLE : UN LINEAIRE DE 300 KM REALISE A LAGHOUAT...Lire la suite
  • LE SPORT,UN MOYEN DE PROMOUVOIR LA DESTINATION SAOURA ...Lire la suite
VIDEO