Accueil ECONOMIE ENERGIE CHUTE DES PRIX DU PETROLE:IMPACT SUR LE DEVT
ENERGIE

CHUTE DES PRIX DU PETROLE:IMPACT SUR LE DEVT

10/10 13h31

LAGHOUAT- Les retombées de la chute des prix des hydrocarbures sur le développement en Algérie est au centre des travaux d’un colloque ouvert mardi à l’université "Amar Thelidji" de Laghouat, à l’initiative du département des sciences politiques.

Cette rencontre nationale, qui regroupe un aréopage de chercheurs et d’enseignants universitaires de différentes universités du pays, est consacrée à l’examen scientifique de la chute des prix du pétrole, loin des tractations politiques et des analyses journalistiques, ont indiqué les organisateurs.

Les participants débattent de thèmes liés à la notion du développement et les théories explicatives, la crise pétrolière et ses retombées, l’impact de la chute des prix du pétrole sur l’économie nationale et les alternatives pour faire face à cette situation.

Intervenant en ouverture de la rencontre, M. Laâla Ramdani (université de Laghouat) a passé en revue la batterie de procédures prises par l’Algérie comme alternatives pour faire face à la situation engendrée par la dégringolade des prix, consistant en alternatives conjoncturelles de court et long termes.

Il s’agit, selon l’intervenant, de la rationalisation des dépenses publiques, l’emprunt de la banque centrale ainsi que la diversification de l’économie nationale par la relance des secteurs vitaux, à l’instar de l’agriculture et du tourisme.

L’universitaire Cherifa Kelâa (université d’Alger) a, de son côté, donné un aperçu sur les facteurs de chute des marchés de pétrole, fluctuant entre les supputations politiques à l’intérieur des pays producteurs et entre les pays, en plus de l’exploration de nouveaux forages de pétrole.

Les travaux de cette rencontre scientifiques se poursuivent par la présentation d’autres communications intitulées : "Défis de l’énergie en Algérie : dimensions géostratégiques", "Répercussions de la chute du pétrole en Algérie sur le financement des collectivités territoriales et la réalisation du développement durable" et "L’investissement touristique en tant que stratégie alternative à la richesse tarissable".

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA:LE TOURISME D’AFFAIRE, UN VERITABLE POTENTIEL A DEVELOPPER ...Lire la suite
  • GHARDAÏA : 275 MDA POUR L’AMELIORATION URBAINE A BERRIANE ...Lire la suite
  • UNE EQUIPE MEDICALE DU CHU DE TIZI-OUZOU A PIED D’OUVRE A GHARDAÏA ...Lire la suite
  • TAM :1.841 FEMMES ONT BENEFICIE DU DISPOSITIF DU MICROCREDIT ...Lire la suite
  • ILLIZI : CONSULTATIONS EN OPHTALMOLOGIE PAR UNE EQUIPE ALGERO-SUISSE...Lire la suite
VIDEO