Accueil ACTUALITES LOCALES GHARDAIA : PLAIDOYER POUR UNE STRATEGIE PARTICIPATIVE
LOCALES

GHARDAIA : PLAIDOYER POUR UNE STRATEGIE PARTICIPATIVE

10/10 14h51

GHARDAIA- Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a plaidé, mardi à Ghardaia, pour une stratégie participative pour la création de richesses et le développement des collectivités locales.

Les élus locaux doivent penser à une stratégie pour la création de richesses et d’emplois pour répondre aux attentes de leurs électeurs, a indiqué le ministre au deuxième jour de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Ghardaia.

Il a précisé, dans ce sens, que la concrétisation du processus de décentralisation passe par la création de la richesse au niveau des communes, "afin de répondre aux exigences croissantes des citoyens et participer également au développement socio-économique des régions".

"Les pouvoirs publics vont accompagner et garantir la mise en œuvre des mécanismes pour la concrétisation des projets visant à absorber le chômage et à créer une plus value", a-t-il soutenu, ajoutant que "l’approche participative" de la gestion des collectivités locales peut apporter des solutions adéquates aux problèmes du citoyen.

En visitant le site de la nouvelle zone d’activités de Berriane, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a appelé les futurs élus locaux à penser à la création de zones d’activités.

Un intérêt particulier sera accordé par le ministère aux zones d’activités, afin de participer à la création d’emplois, de richesses et d’une plus value pour l’institution communale, a-t-il souligné.

Les pouvoirs publics s’assignent pour objectif la mise en œuvre de la participation des élus et des citoyens dans le domaine de la gestion de la chose publique, ainsi que la prise en charge sur le terrain, avec les moyens locaux, des doléances de la population en matière d’emplois, de logements et autres.

Il a, dans le même contexte, rassuré les jeunes recrutés selon la formule du pré-emploi, notamment les diplômés universitaires et les promus de la formation professionnelle, que "l’Etat ne va pas les abandonner".

Le représentant du gouvernement a aussi mis en avant l’engagement de l’Etat à poursuivre son approche de développement durable et à soutenir les collectivités locales.

Lors d’une halte au siège de l’Assemblée populaire communale de Daya Ben-Dahoua, M. Bedoui a appelé les élus et responsables locaux à "être à l’écoute des citoyens et à favoriser une communication permanente et soutenue".

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA:LE TOURISME D’AFFAIRE, UN VERITABLE POTENTIEL A DEVELOPPER ...Lire la suite
  • GHARDAÏA : 275 MDA POUR L’AMELIORATION URBAINE A BERRIANE ...Lire la suite
  • UNE EQUIPE MEDICALE DU CHU DE TIZI-OUZOU A PIED D’OUVRE A GHARDAÏA ...Lire la suite
  • TAM :1.841 FEMMES ONT BENEFICIE DU DISPOSITIF DU MICROCREDIT ...Lire la suite
  • ILLIZI : CONSULTATIONS EN OPHTALMOLOGIE PAR UNE EQUIPE ALGERO-SUISSE...Lire la suite
VIDEO