Accueil ECONOMIE TOURISME-ARTISANAT LA VIABILISATION DES ZET SE FERA AVEC LA CONTRIBUTION (...)
TOURISME-ARTISANAT

LA VIABILISATION DES ZET SE FERA AVEC LA CONTRIBUTION DES PROMOTEURS

11/10 07h10

OUARGLA - La viabilisation des zones d’expansion touristique (ZET) se fera dorénavant avec la contribution des investisseurs, a indiqué mardi dans la wilaya d’Ouargla, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Hacène Mermouri.

S’exprimant lors d’une visite de travail et d’inspection entamée dans la wilaya déléguée de Touggourt, le ministre a affirmé à l’APS que les investisseurs ayant déjà obtenu leurs actes de concession pour lancer leurs projets au niveau des ZET sont concernés par les travaux de viabilisation, selon les plans d’aménagement établis par l’Agence nationale du développement du tourisme (ANDT).

Cette disposition, qui a été prise en charge par le projet de loi de finances de l’année 2018, entre dans le cadre de la stratégie du secteur visant à élargir le portefeuille foncier destiné à accueillir des investissements touristiques, tout en facilitant les procédures administratives, notamment en matière d’accès au foncier et la délivrance du permis de construire, a-t-il poursuivi.

L’opération relative à l’élaboration de plans d’aménagement pour la ZET de Ain Sahra (29 ha) et celle de Témacine (14 ha) est entrée dans sa phase finale, selon les explications fournies à la délégation ministérielle. Elle concerne dans son ensemble la mise en place d’un diagnostic ainsi que l’élaboration du plan d’aménagement touristique et l’élaboration du dossier d’exécution des VRD pour les deux zones précitées, a-t-on expliqué.

Au cours de sa tournée, le ministre a inspecté un projet de village touristique dans la commune de Nezla (wilaya déléguée de Touggourt), d’une superficie extensible de 25 hectares. Cet investissement disposera de diverses installations, dont un hôtel de 56 chambres, des bungalows, des jeux pour enfants et un parc zoologique, en plus d’une salle de conférence et une autre de lecture, selon sa fiche technique.

Toujours à Nezla, il a visité un complexe touristique, dont les travaux ont enregistré un avancement de 70 %, avant d’inaugurer un motel, au niveau de l’intersection d’El-Hedjira, à proximité de la RN-3 reliant les villes d’Ouargla et Touggourt.

De nombreuses structures touristiques projetées

A Hay-Ennasr (flanc Ouest de la ville d’Ouargla), M.Mermouri a visité un complexe touristique composé d’un hôtel de 173 chambres et 10 suites, en plus d’un centre commercial, une salle de sport et un espace multifonctionnel, avant de s’enquérir, à Ouargla toujours, des travaux de concrétisation d’un hôtel de 90 chambres et 15 suites, couvrant une superficie de 12.920 m2.

Ces projets font partie d’un total de 17 structures touristiques d’une capacité de plus de 2.230 lits en chantier à travers le territoire de la wilaya, et devant générer, une fois opérationnelles, environ 3.000 emplois directs et indirects, signale-t-on.

Ces structures, dont des hôtels, des villages et des complexes touristiques, sont appelées à améliorer les prestations touristiques offertes et à consolider le parc hôtelier de la wilaya, composé actuellement de 29 structures totalisant 1.775 lits. Dans un point de presse au terme de sa visite, le ministre a souligné les capacités de la wilaya d’Ouargla dans le tourisme thermal, à même d’attirer de nombreux touristes, nationaux et étrangers, ajoutant que les études ont démontré l’existence de 39 sources thermales à très fort débit (entre 80 et 250 litres/seconde), qui restent non exploitées et qui augurent d’un avenir prometteur dans le domaine.

M.Mermouri a révélé, à ce titre, qu’une commission d’expert sera dépêchée prochainement, pour examiner, avec le concours des autorités locales, les perspectives d’exploitation de ces sources.

Il a mis en relief également les potentialités de la wilaya en matière de tourisme religieux, sachant que la wilaya accueille l’une des plus importantes Tariqas (confréries) soufies, en l’occurrence les confréries Tidjania et Kadiria, qui comptent à elles seules quelques 500 millions d’adeptes dans le monde et peuvent ainsi constituer un support de développement du tourisme dans la région.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • OUARGLA:LE TOURISME D’AFFAIRE, UN VERITABLE POTENTIEL A DEVELOPPER ...Lire la suite
  • GHARDAÏA : 275 MDA POUR L’AMELIORATION URBAINE A BERRIANE ...Lire la suite
  • UNE EQUIPE MEDICALE DU CHU DE TIZI-OUZOU A PIED D’OUVRE A GHARDAÏA ...Lire la suite
  • TAM :1.841 FEMMES ONT BENEFICIE DU DISPOSITIF DU MICROCREDIT ...Lire la suite
  • ILLIZI : CONSULTATIONS EN OPHTALMOLOGIE PAR UNE EQUIPE ALGERO-SUISSE...Lire la suite
VIDEO