• DEPART DES PREMIERES CARAVANES DE BUREAUX ITINERANTS VERS LES ZONES EPARSES DU GRAND SUD
  • DEPART DU PREMIER BUREAU ITINERANT VERS LA REGION D’EL-KEHAL-CHENECHENE A TINDOUF
Accueil ECONOMIE ENVIRONNEMENT ETUDE SUR LE PROFIL ENVIRONNEMENTAL DU PARC CULTUREL (...)
ENVIRONNEMENT

ETUDE SUR LE PROFIL ENVIRONNEMENTAL DU PARC CULTUREL ATLAS SAHARIEN

15/10 13h27

LAGHOUAT- Les travaux d’un atelier de restitution des résultats de l’étude sur "l’Evaluation du profil environnemental du parc culturel de l’Atlas saharien" ont débuté dimanche à Laghouat, au titre du projet : "Conservation de la biodiversité d’intérêt mondial et utilisation durable des services éco-systémiques dans les parcs culturels en Algérie".

Organisé avec le concours de l’Office national du parc culturel de l’Atlas saharien, l’atelier vise à faire connaitre les résultats de l’étude précitée, fruit d’un travail d’experts, mené en équipe pluridisciplinaire dans les domaines de l’écologie, de la botanique, de la faune, de la socio-économie, et du système d’information géographique (SIG), a affirmé le directeur national du projet, Amokrane Salah.

L’atelier permettra ainsi aux partenaires et acteurs intervenants sur le territoire du parc culturel de l’Atlas saharien, d’avoir des données récentes et fiables sur le profil environnemental du parc en question, et ainsi d’harmoniser leurs programmes et interventions, a-t-il ajouté.

L’étude portant profil environnemental du parc de l’Atlas saharien s’articule autour d’un premier diagnostic des ressources en biodiversité, des services éco-systémiques et des différents enjeux environnementaux pesant sur ses écosystèmes.

Son objectif est d’identifier les lignes directrices pour l’élaboration d’un plan d’action pour la conservation du patrimoine éco-culturel, sur des sites prioritaires identifiés, soulignent les organisateurs.

M. Amokrane Salah a fait savoir, dans ce contexte, qu’un plan d’action pour la protection de la biodiversité sera mis en place dans le courant de 2018 dans trois parcs culturels, à savoir ceux de Tindouf, du Tidikelt Gourara-Touat (Adrar), et de l’Atlas saharien.

Les travaux de l’atelier se poursuivent avec la présentation de plusieurs communications en rapport avec l’étude précitée et portant sur la présentation de la démarche et les aspects écologies de l’étude, la présentation des expertises floristique et faunistique, ainsi que la présentation des expertises sur l’aspect socio-économiques et sur les systèmes d’information géographique.

Ils se poursuivront en groupes devant l’un plancher sur les lignes directrices du Plan d’action pour la conservation du patrimoine éco-culturel (PAPE) du parc de l’Atlas saharien, et l’autre sur les lignes directrices pour la mise en place d’un système de gestion participatif des sites prioritaires du parc culturel de l’Atlas saharien.

L’Atelier, qu’abrite durant deux jours la maison de la culture "Tekhi Abdallah Benkeriou" à Laghouat, s’inscrit dans le cadre des activités du projet des parcs culturels algériens, un projet de partenariat entre le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, et le Fonds pour l’Environnement mondial (FEM).

Il est coordonné par le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, mis en £uvre par le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et exécuté par le ministère de la Culture, rappellent les organisateurs.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • VERS LA CREATION DE STUDIOS CINEMATOGRAPHIQUES DANS LE SUD...Lire la suite
  • OUARGLA : MISE EN SERVICE COMMERCIALE DU TRAMWAY EN MARS PROCHAIN ...Lire la suite
  • PARTICIPER MASSIVEMENT AUX LOCALES POUR ’’LE CHANGEMENT ESCOMPTE’’...Lire la suite
  • NOUVEAUX ELUS : VEILLER A TOUTES LES CATEGORIES SOCIALES ...Lire la suite
  • RENFORCER LES RESSOURCES FINANCIERES DES COMMUNES...Lire la suite
VIDEO