• DEBUT DE VOTE DANS LES BUREAUX ITINERANTS AU GRAND SUD
  • DEPART DES PREMIERES CARAVANES DE BUREAUX ITINERANTS VERS LES ZONES EPARSES DU GRAND SUD
  • DEPART DU PREMIER BUREAU ITINERANT VERS LA REGION D’EL-KEHAL-CHENECHENE A TINDOUF
Accueil SOCIETE EDUCATION-FORMATION GHARDAIA:L’ENSEIGNEMENT DE TAMAZIGHT ENREGISTRE UN (...)
EDUCATION-FORMATION

GHARDAIA:L’ENSEIGNEMENT DE TAMAZIGHT ENREGISTRE UN PROGRES "REMARQUABLE"

22/10 11h24

GHARDAIA- L’enseignement de la langue amazighe a enregistré un progrès "remarquable’’ à Ghardaia depuis l’introduction de cette matière dans le cursus scolaire, ont estimé dimanche des responsables d’associations de parents d’élèves amazighophones.

Les entreprises menées par les responsables du secteur de l’éducation, et réfléchies en partenariat avec les associations de parents d’élèves, ont permis à la langue amazighe de surmonter moult problèmes pour sa généralisation graduelle dans les établissements scolaires publics de la wilaya, a indiqué à l’APS Baba Addoune Nasreddine, responsable de la Fédération des associations de parents d’élèves amazighophones.

La langue amazighe, corpus linguistique millénaire, partie intégrante du patrimoine culturel national, doit être "obligatoire" et généralisée dans le secteur de l’enseignement avec une mise en place d’une stratégie visant son épanouissement, a indiqué M. Baba Addoune.

Ceci, au moment où certains locuteurs pensent que l’intégration de la langue amazighe dans l’enseignement évolue lentement et reste aléatoire, précisant que de nombreux enseignants des autres matières estiment que les cours de tamazight perturbent leur planning.

"Ils sont de trop et ne servent à rien", disent-ils. Des mesures jugées importantes ont été prises par le ministère de l’Education nationale pour la généralisation de l’enseignement de Tamazight dans toutes les écoles algériennes, a indiqué le directeur de l’Education de la wilaya de Ghardaïa, Amar Tebani.

La promotion de Tamazight dans le système éducatif se fait selon une approche participative avec l’ensemble des partenaires afin d’assurer la généralisation et l’amélioration qualitative de l’enseignement de cette langue que la constitution a consacrée comme langue officielle, a-t-il ajouté.

Tous les moyens ont été mobilisés dans cette wilaya pour l’enseignement et la promotion de cette langue, a fait savoir M. Tebani, soulignant que plus d’une cinquantaine de classes dispensent actuellement des cours de Tamazight à Ghardaia, Berriane, et Guerrara, à la demande des élèves.

- L’enseignement de Tamazight reste aléatoire et à la demande -

L’enseignement de la langue amazighe reste aléatoire et à la demande, avec notamment sa présence uniquement dans le primaire et le moyen, font savoir les services de l’éducation précisant que pour cette année (2017/2018), Tamazight est dispensée pour la première fois dans les collèges (CEM).

Pour l’année scolaire courante, 12 nouvelles classes dans le primaire et 06 dans le moyen ont été ouvertes pour dispenser la langue maternelle des amazighophones avec le recrutement d’enseignants spécialisés en Tamazight, selon les services de la direction de l’éducation.

Côté manuel scolaire, les responsables de la distribution et vente des livres scolaires ont assuré de la disponibilité des livres de Tamazight dans la wilaya de Ghardaia.

Pour de nombreux observateurs, le renforcement de Tamazight dans l’éducation et sa promotion passent par son enseignement obligatoire dans le cycle primaire, d’autant plus que cette langue est devenue constitutionnellement officielle en février 2016, ainsi que par l’ouverture des cours pour adultes.

Afin de surmonter les obstacles relatifs à l’enseignement de la langue Amazighe, une étude sur l’état de l’enseignement de cette langue et les perspectives de son amélioration s’avère incontournable pour orienter les choix préalables à toute décision visant à remédier à cet état de fait, estiment des locuteurs à Ghardaia.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • SUD : DEBUT DE VOTE DANS LES BUREAUX ITINERANTS ...Lire la suite
  • BECHAR:DEBUT DE VOTE A TRAVERS LES ZONES EPARSES ET RURALES ...Lire la suite
  • ASSOCIER LE CITOYEN A LA"DECISION"ET"PRIORISER"LES OPERATIONS DE DEVELOPPEMENT LOCAL ...Lire la suite
  • DEPART DES CARAVANES DE BUREAUX ITINERANTS VERS LES ZONES EPARSES...Lire la suite
  • BECHAR:PROJET D’ECOLE DE FORMATION SUR LES ENERGIES RENOUVELABLES...Lire la suite
VIDEO